•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'imposition de droits compensateurs sur le papier journal inquiète Unifor

Un travailleur supervise la fabrication de papier journal.

Un travailleur supervise la fabrication de papier journal.

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

Les difficultés dans les relations commerciales avec les États-Unis préoccupent toujours le syndicat Unifor. C'est du moins ce qui ressort de la rencontre d'aujourd'hui entre le directeur québécois du syndicat, Renaud Gagné, et les membres des sections locales de la Côte-Nord.

Un texte de Émile Duchesne avec les informations d'Olivier Roy-Martin

Renaud Gagné se dit préoccupé par l'imposition de droits compensateurs sur les exportations de papier journal aux États-Unis, prévue en mars prochain.

Actuellement, on peut dire qu'on a la chance dans le bois d'oeuvre d'avoir des prix qui n'ont jamais été égalés. Le danger par contre, c'est la taxe qui s'en vient sur le papier journal qui pourrait aller jusqu'à 20 %.

Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor
Renaud Gagné en conférence de presse              Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur québécois d'UNIFOR, Renaud Gagné

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le président du local 352 du syndicat Unifor à la papetière de Produits forestiers Résolu, Steeve Belzile, s'est dit préoccupé par le climat d'incertitude généré par ces droits compensateurs, et ce, même si la papetière exporte une faible partie de sa production aux États-Unis.

« C'est sûr que c'est inquiétant. Le marché du papier, c'est pas une industrie hyper profitable. Les marges de profits ne sont pas si énormes que ça. »

Rajouter une incertitude de plus dans cette industrie, c'est pas nécessairement une bonne nouvelle.

Steeve Belzile Belzile, président du local 352 d'Unifor
Steeve Belzile en entrevue avec Radio-CanadaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président du local 352 d'UNIFOR, Steeve Belzile

Photo : Radio-Canada

Produits forestiers Résolu s'attend à payer plus de 238 millions de dollars en droits compensateurs au gouvernement américain en 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Industrie forestière

Économie