•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un forum américain pour les créateurs débarque à Québec

Maison de la littérature, 40, rue Saint-Stanislas, Québec

Le forum sur les opportunités en création présente des activités à la Maison de la littérature.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Depuis 10 ans, la ville de Boston est l'hôte du TransCultural Exchange, un forum international consacré aux opportunités d'affaire en création. Cette année, exceptionnellement, l'événement aura lieu à Québec.

Un texte d'Anne-Josée Cameron

Du 22 au 24 février, plus de 140 conférenciers provenant de 35 pays se succèderont au Musée de l'Amérique francophone, au Morrin Centre, à la Maison de la littérature, au Séminaire de Québec et à l'Auberge internationale. Les échanges auront lieu en anglais.

Les artistes, galeristes, commissaires conviés à la conférence internationale pourront échanger sur les possibilités de carrière à l'étranger.

La galeriste Annie Lévesque, qui compte bien participer à l'événement, explique que « ce forum est un condensé d'expertises réunies dans la même ville pour trois jours ».

« Un incontournable pour qui veut mettre en branle des projets », ajoute-t-elle.


Vue sur la façade avant du Morrin Centre, dans le Vieux-QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des conférences auront également lieu au Morin Centre dans le cadre du Forum.

Photo : Morrin Centre

Des rencontres enrichissantes

Pour Jeanne Landry-Belleau, une artiste de Québec qui a participé à deux reprises à l'événement lors de sa tenue à Boston, le TransCultural Exchange a été l'occasion de faire des rencontres enrichissantes.

En 2009, elle décide d'y participer afin de voir le travail qu'elle pourrait effectuer en Asie. Elle revient du colloque avec une invitation en poche. Trois mois plus tard, elle s'envole pour la Corée du Sud dans le but de participer à un symposium et d'y faire des recherches.


Photo de l'artiste de Québec Jeanne Landry-BelleauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'artiste de Québec Jeanne Landry-Belleau.

Photo : Maryse Nobréga

L'artiste dit avoir appris beaucoup de ces événements. « Ça m'a permis de voir la valeur réelle du travail de l'artiste, de me faire des contacts, d'initier des projets à l'étranger et ça m'a donné énormément d'énergie. C'est très stimulant! »

Un échange de savoir

L'Université Laval participe au forum à titre d'hôte académique. Plusieurs de ses enseignants comme Serge Lacasse, Bernard Paquet et Sophie Stévance donneront d'ailleurs des conférences.

Le TransCultural Exchange est l'occasion pour les créateurs de se rencontrer, de partager, de découvrir et d'évoluer.

Il est à noter que la conférence d’ouverture sera donnée par Bernard Gilbert, directeur du futur lieu de diffusion culturelle le Diamant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !