•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recyclage à Edmundston : objectifs atteints, mais beaucoup de travail reste à faire

Le recyclage est installé depuis maintenant plus de 4 ans à Edmundston
Radio-Canada

Le recyclage à domicile est installé depuis maintenant plus de 4 ans à Edmundston. Même si les objectifs du départ de réduction des tonnes de déchets envoyés aux sites d'enfouissement ont été atteints, la ville d'Edmundston dit devoir continuer de sensibiliser la population sur le contenu accepté dans les bacs.

Un texte de Kassandra Nadeau-Lamarche

Même s'il y avait quelques réfractaires lors de l'implantation du programme de collecte à domicile, la municipalité estime que le changement s'est bien intégré chez les citoyens. « Le taux de participation est bon, explique le coordonnateur au développement durable de la municipalité Sébastien Duguay. Même on a eu plusieurs commentaires de gens qui disaient que maintenant qu'ils l'ont commencé, ils ne reviendraient plus en arrière ». La municipalité a également atteint son objectif de réduire d'environ 20 à 30 % la quantité des déchets envoyés au site d'enfouissement de Rivière-Verte.

De son côté, la Commission de services régionaux Nord-Ouest songe à implanter un service semblable partout sur le territoire. Pour l'instant, seulement les municipalités d'Edmundston et de Lac Baker ont accès à la collecte à domicile. La direction des déchets solides de la Commission en est à l’analyse financière des différentes options possibles, et compte présenter un projet aux maires de la région d’ici la fin de l’année.

Sensibilisation encore nécessaire

Malgré l’atteinte de l’objectif de la ville, le contenu des bacs réserve toujours bien des surprises aux personnes responsables du tri, à l'Atelier des copains à Saint-François dans le Haut-Madawaska.

« Tout ce qui est déchet domestique : De la litière à chat, des feuilles, de la pelouse, des cacas de chiens. Le monde promène leur chien, ramasse le caca, mais ils nous envoient ça à nous autres icitte là. »
Karine Beaulieu, centre de tri Atelier des copains

Karine Beaulieu estime que près du tiers du contenu envoyé au centre de tri retrouve finalement le chemin du dépotoir. De plus, ces objets indésirables causent des soucis aux employés du centre qui doivent faire le tri à la main. C’est pourquoi elle aimerait que les citoyens fassent plus attention à ce qu’ils mettent dans leur bac.

Vers une collecte des matières organiques?

Edmundston continue tout de même dans sa lancée pour réduire son empreinte écologique. La municipalité étudie présentement la possibilité de lancer un projet pour le recyclage des matières organiques. Mais ce n'est pas pour l'année prochaine. La municipalité aimerait trouver une façon de produire de l’énergie avec la matière organique décomposée, mais doit trouver la façon qui sera la plus efficace et rentable pour une ville de sa grosseur.

Les résidents devraient quand même en entendre parler dans les prochaines années.

Nouveau-Brunswick

Pollution