•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme détenue par la police est déclarée morte à l’hôpital de Timmins

Une voiture de la police de Timmins.

La femme déclarée morte à l’hôpital était incarcérée au poste de police de Timmins.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) a ouvert une enquête afin de connaître les circonstances de la mort d'une femme de 62 ans qui a été arrêtée et détenue par les policiers en fin de semaine.

Selon les informations préliminaires recueillies par l’UES, la police s’est rendue samedi après-midi à l’hôpital de Timmins et a demandé à une femme de quitter les lieux.

Celle-ci a pris un taxi et est partie.

Peu après, elle aurait troublé la paix dans un refuge situé à l’angle des rues Ross et Hemlock.

Les agents lui ont passé les menottes et elle a été conduite dans une cellule du poste de police.

Hôpital de Timmins et du District en hiver.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Avec un déficit anticipé d’un million de dollars, l’hôpital de Timmins a déjà pris des mesures pour réduire ses dépenses.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Vers 22 h samedi, une ambulance l’a transportée à l’hôpital où les autorités ont constaté son décès.

La police a été informée le lendemain que la femme était décédée.

Deux enquêteurs et un spécialiste des sciences judiciaires ont été chargés d’enquêter sur cet incident.

L’Unité des enquêtes spéciales est l’organisme indépendant qui enquête lorsqu’une personne meurt ou est blessée dans un incident impliquant la police, ou qui comporte des allégations d’agression sexuelle.

Forces de l'ordre

Justice et faits divers