•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La légalisation du cannabis inquiète certains motoneigistes

Une dizaine de motoneige

Plusieurs motoneiges ont été bénies dimanche à l'Église Sainte-Famille

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À l'occasion de la traditionnelle bénédiction des motoneiges des membres du club Ook Pik de Sept-Îles, le président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord a fait le point sur les enjeux actuels de sécurité sur les sentiers de la région. Il a notamment exprimé ses inquiétudes concernant la légalisation du cannabis.

Au-delà de la tradition, la sécurité passe d'abord et avant tout par le comportement responsable des motoneigistes sur le terrain. Les clubs seront bientôt confrontés à une nouvelle réalité : la légalisation du cannabis.

Le président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord, Michel Thibault, s'inquiète des impacts sur la sécurité dans les sentiers.

Je ne trouve pas ça correct que ce soit légal, laissez ça comme ça. La société est déjà assez mêlée, puis en la mêlant avec le cannabis, je ne sais pas où on s'en va.

Michel Thibault, président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord
Michel Thibault, président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord

Michel Thibault, président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada / Alex Lévesque

À l'heure actuelle, son association prône la tolérance zéro en matière de consommation d'alcool sur ses sentiers et il en sera de même pour le cannabis. Québec prévoit d'ailleurs, dans son projet de loi, interdire la consommation de marijuana au volant.

Michel Thibault estime que des mesures devront être mises en place afin d'encadrer la consommation de cannabis sur les sentiers de motoneige.

Tu ne peux pas conduire en n'étant pas normal. Déjà, il fait froid puis on devient agressif, on roule vite parce qu'on veut aller se réchauffer plus loin. Eux autres, ils ont le cerveau au ralenti, ça va être quoi les mesures, je ne sais pas.

Michel Thibault, président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord

Vitesse excessive

Selon Michel Thibeault, la vitesse excessive des motoneigistes demeure toutefois le principal enjeu de sécurité sur les sentiers des clubs la région.

Ils ont mis la limite à 70 km/h, ce n'est pas pour rien. Les motoneiges plus ça va, plus elles sont puissantes, plus les gens roulent vite. Ils oublient que leur petit bolide a une grosse puissance. Ils arrivent dans une courbe et c'est fatal.

Michel Thibault, président de l'Association des clubs de motoneigistes de la Côte-Nord
Un couple circule sur un sentier de motoneige de la Côte-Nord

Pendant le temps des fêtes, les motoneigistes sont nombreux à venir de l'extérieur pour profiter des sentiers de la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Alex Lévesque

Sécurité et tradition

La cérémonie de bénédiction des motoneiges est une manière de souhaiter plaisir et sécurité aux adeptes de ce sport d'hiver. Cette année, 25 motoneigistes ont fait bénir leur motoneige à l'église Sainte-Famille à Sept-Îles.

Je pense que c'est important que les membres fassent baptiser leur motoneige, ça nous permet d'avoir une saison en sécurité.

Chantale Lévesque, motoneigiste
Chantale Lévesque en entrevue

Chantale Lévesque est une motoneigiste de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada

Lors de la prochaine bénédiction, à pareille date l'an prochain, le club sera en mesure de mieux mesurer les effets de la légalisation du cannabis sur le comportement des motoneigistes dans les sentiers de la Côte-Nord.

Avec les informations de Laurence Royer

Sports et loisirs

Sports