•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pit Caribou agrandit pour faire place aux canettes

Pit Caribou agrandit pour faire place aux canettes

Le projet du microbrasseur gaspésien qui frôle le million de dollars permettra d'augmenter a superficie de l'usine d'Anse-à-Beaufils du quart de la grandeur actuelle.

Un texte de Jean-François Deschênes d'après une entrevue réalisée à l'émission Au coeur du monde.

Le propriétaire de Pit Caribou, Francis Joncas, dit avoir besoin d'espace, notamment pour installer une machine qui permettra de produire des bières en format canette.

Le brasseur abandonnera les bouteilles pour trois de ses produits dès cet été. Francis Joncas considère que certaines bières houblonnées seront mieux adaptées de cette façon.

« On dirait qu’en canette, ça se boit mieux qu’en bouteille, dit-il. Premièrement, nos bouteilles, tu as besoin d’un ouvre-bouteille pour les ouvrir en partant. C’est une question de poids aussi. Les gens quand ils font de la randonnée en montagne, c’est moins pensant dans le pack sac. »

C’est plus adapté au format touristique.

Francis Joncas, propriétaire, Pit Caribou

Écoutez l'entrevue accordée par Francis Joncas, lors de l'émission Au coeur du monde avec Maude Rivard.

Produits offerts en canettes dès 2018

  • La session IPA de l’Esseps
  • L’IPA américaine des Appalaches
  • L’Arlequin

Francis Joncas a aussi un autre projet personnel sur la table. Il s’agit d’une microbrasserie de bières de fermentation spontanée qu’il nomme Brett et sauvage.

Le projet d’un million et demi de dollars doit voir le jour à l’automne 2019. Francis Joncas prévoit brasser un maximum de 32 000 litres de bière par année, ce qui est peu comparativement à Pit Caribou qui embouteille annuellement 800 000 litres de bière.

Bière et vin

Alimentation