•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford veut devenir chef des conservateurs ontariens

Un homme sur scène avec des partisans

Doug Ford à son rassemblement, samedi soir

Photo : Radio-Canada / Martin Trainor/CBC News

Radio-Canada

Doug Ford a officiellement lancé sa campagne dans le but de devenir le prochain chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.

Il a prononcé un court discours devant ses fervents partisans dans un rassemblement à Etobicoke, un quartier dans l'ouest de Toronto. L'événement était intitulé : « rassemblement pour un Ontario plus fort ».

Durant son discours, il a également mis le blâme des problèmes auxquels la province fait face sur les épaules de la première ministre, Kathleen Wynne.

« Les gens de l'Ontario étouffent sous le poids des impôts élevés et d'une trop grande présence du gouvernement, a-t-il déclaré. Les aînés sont obligés de choisir entre se chauffer ou manger, et les Ontariens ont souffert beaucoup trop longtemps sous le gouvernement libéral de Kathleen Wynne. »

Puis, M. Ford a affirmé que les emplois dans le secteur manufacturier lui tenaient à cœur.

« Vous ne devriez pas avoir à attendre des semaines pour voir un médecin. Vous ne devriez pas avoir à être coincé dans la circulation pendant des heures chaque soir », a-t-il ajouté. « Cette province a perdu plus de 300 000 emplois dans le secteur manufacturier et nous allons les récupérer, je vous le garantis. »

M. Ford, ancien conseiller municipal de la Ville Reine et frère du défunt maire de Toronto, Rob Ford, tente de se faire élire à la chefferie des conservateurs provinciaux. L'ex-chef de la formation politique, Patrick Brown, a quitté son poste de manière précipitée il y a un peu plus d'une semaine à cause d'allégations d'inconduite sexuelle.

Une foule avec des affiches sur lesquelles on peut lire Ford.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des partisans de Doug Ford réunis au lancement officiel de sa campagne à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada

L'ancienne députée conservatrice et actuelle ombudsman des patients de l'Ontario, Christine Elliott, a annoncé qu'elle sera candidate au leadership conservateur.

De plus, Caroline Mulroney, avocate et fille de l'ex-premier ministre du Canada, Brian Mulroney, pourrait annoncer sa candidature à la succession de Patrick Brown au cours des prochains jours.

Le nouveau chef du parti sera connu le 10 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique