•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L'ancien entrepôt de camion de la Canadian Freightways, abandonné depuis 2 ans, est en mauvais état.

Cet ancien entrepôt sera bientôt transformé en mosquée.

Photo : Radio-Canada / Meagan Deuling

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les musulmans de Whitehorse attendent avec enthousiasme le début de la construction d'un centre communautaire pour eux.

Muhammad Javed a déjà les plans pour le nouvel établissement. L’organisateur de la Société musulmane du Yukon souhaite transformer un ancien entrepôt de livraison pour camions semi-remorques en lieu de culte pour la centaine de musulmans de Whitehorse.

Muhammad Javed devant l'entrepôt qu'il veut transformer en mosquéeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Muhammad Javed travaille sur le projet d'un centre communautaire musulman à Whitehorse depuis plusieurs années.

Photo : Radio-Canada / Meagan Deuling

Ce ne sera pas de tout repos. Il faudra construire un minaret, changer la façade, les murs intérieurs, installer une cuisine, une petite bibliothèque et un logement pour l’imam, et revoir complètement les systèmes électrique et de chauffage.

« C’est un projet excitant », affirme M. Javed. « Une fois les travaux entamés, plusieurs membres de la communauté vont mettre la main à la pâte pour nous aider à construire notre mosquée. »

Le gouvernement du Yukon a contribué pour 75 000 $ au projet. Le reste provient de dons de la communauté.

Pas de mosquée à Whitehorse

Actuellement, les musulmans de Whitehorse utilisent un espace à bureaux loué. Comme ils n’ont pas d’imam, les membres dirigent la prière à tour de rôle. Environ 35 hommes et 10 femmes s’entassent régulièrement dans ce local, qui a une cuisinette et une seule toilette.

La petite salle que les musulmans utilisent pour prier est petite et loin d'être adéquate.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les musulmans louent un petit espace à bureau qui ne convient pas aux besoins.

Photo : Radio-Canada / Meagan Deuling

Depuis son arrivée à Whitehorse, il y a 17 ans, Muhammad Javed a vu beaucoup de musulmans quitter le Yukon, principalement en raison de l’absence d’un lieu de rassemblement.

La première question qu’un immigrant potentiel me pose, c’est s’il y a une mosquée.

Une citation de : Muhammad Javed, organisateur, Société musulmane du Yukon

Le nouvel espace servira également de centre communautaire, assure M. Javad. « C’est un endroit où les familles peuvent se réunir, où les enfants peuvent entamer leur enseignement religieux. »

D’après les informations de Meagan Deuling, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !