•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie du film s’agrandit dans le Nord de l’Ontario

Une caméra qui film un évènement.

Le Nord de l’Ontario offre des paysages qu’on ne peut trouver dans le Sud de la province, selon Josh Desormeaux de Whites Sudbury.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau bureau et un nouvel entrepôt permettent à Whites Sudbury de prendre de l'expansion. L'entreprise cinématographique qui a ouvert ses portes en 2014 va s'installer dans un entrepôt non loin du Collège Boréal.

L’entreprise occupera un espace de 435 m² dans l'édifice déjà construit sur la promenade Cambrian Heights dans le Grand Sudbury.

En plus d'un bureau, l’entrepôt a un quai de chargement pour camions.

L’extérieur du nouvel entrepôt de Whites Sudbury.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouvel entrepôt de Whites Sudbury fournit aux producteurs de l’équipement utilisé dans les productions cinématographiques et télévisuelles.

Photo : William F- White International Inc

Lorsque la compagnie s’est installée à Sudbury il y a quatre ans, elle partageait des locaux avec Northern Ontario Film Studios, dans un ancien aréna transformé en studio par le producteur local Hideaway Pictures.

« Sudbury est l’endroit où l’industrie du film canadien et de la télévision se développe le plus rapidement », affirme le PDG de William F. White International Paul Bronfman, dans un communiqué.

M. Bronfman souligne que l’expansion a un effet d’entraînement pour d’autres villes, comme North Bay et Sault-Sainte-Marie notamment.

Whites a récemment participé au tournage de la série télévisée Cardinal, dans laquelle la comédienne Karine Vanasse campe le rôle d’une policière et qui a été filmé dans le Grand Sudbury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !