•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des équipes d’actions communautaires pour endiguer la crise des surdoses

La ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la C.-B., Judy Darcy, en conférence de presse avec des policiers en arrière-plan.

Judy Darcy, la ministre de la Santé mentale et des Dépendances, C.-B.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ministre de la Santé mentale et des Dépendances, Judy Darcy, a annoncé jeudi un investissement de 1,5 million de dollars pour 18 municipalités de la Colombie-Britannique les plus durement touchées par la crise des opioïdes.

Un texte de Noémie Moukanda

Avec le bilan 2017 des surdoses mortelles qui a été le plus tragique de l’histoire de la crise des opioïdes, la province multiplie les initiatives pour tenter d'enrayer cette crise de santé publique. Pour ce faire, le centre d'intervention d'urgence des surdoses de la Colombie-Britannique qui a été créé début décembre a distingué 18 communautés, comme Abbotsford par exemple, qui présentent les besoins les plus urgents dans cette crise sanitaire.

Une présence sur le terrain

Les municipalités mettront en place des équipes d'actions communautaires, précise Judy Darcy. Ces équipes vont déterminer les besoins des communautés et seront composées de représentants municipaux, de partenaires autochtones, de premiers répondants tels que des ambulanciers et des pompiers, de représentants des régies de la santé ou encore de médecins, mais aussi de membres des familles qui ont été éprouvées par ces surdoses mortelles.

Chaque équipe d'action communautaire recevra 100 000 $ et travaillera avec les équipes régionales ainsi que le centre de prévention des surdoses.

« Le but de tout ce que nous faisons est de sauver des vies et donner aux gens l'accès aux traitements et au rétablissement. »

— Une citation de  Judy Darcy, ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la C.-B.

Cibler 4 objectifs

Les équipes auront quatre objectifs pour sauver des vies :

  1. réduire les méfaits
  2. maximiser la distribution de l'antidote au Fentanyl (la naloxone)
  3. s'attaquer aux drogues illicites
  4. agir proactivement en assurant le lien entre les consommateurs de drogue et les services de traitement

La ministre Darcy ajoute qu’une autre enveloppe de 1,5 million de dollars sera allouée à d'autres communautés qui font elles aussi face à la crise des opiacés.

Campagne de sensibilisation

Par ailleurs, Victoria lancera lundi une campagne de sensibilisation en partenariat avec les Canucks de Vancouver. « [Cette campagne] veut mettre à mal les préjugés en montrant que ce sont les gens de tous les modes de vie qui sont touchés par les dépendances », affirme Judy Darcy.

« Cette action veut qu’on arrête de traiter la dépendance comme un échec moral, mais de la voir comme un problème de santé qu’elle représente. »

— Une citation de  Judy Darcy, ministre de la Santé mentale et des Dépendances de la C.-B.

Cette campagne concerne tous les Britanno-Colombiens et que ceux-ci doivent « être impliqués, informés et aidés », souligne la ministre de la Santé mentale et des Dépendances.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !