•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« L’arme non secrète » de Québec solidaire

Radio-Canada

La campagne électorale d'octobre 2018 au Québec sera aussi une campagne de stratégies numériques. Québec solidaire est le dernier en lice à se doter d'un logiciel pour mobiliser sa base militante et construire sa machine électorale.

Le parti de gauche a lancé jeudi sa plateforme nommée Mouvement. Elle est inspirée de celle qu'avait mise en place le camp de l’ex-candidat à la direction du Parti démocrate aux États-Unis Bernie Sanders.

Avec ce logiciel, Québec solidaire souhaite décentraliser son organisation. Les militants peuvent créer des rassemblements indépendamment des hautes instances du parti et avoir accès à toute la documentation nécessaire à l’élection ainsi qu’à des listes d’électeurs. L’outil sert en plus de base de données.

Mathieu Dion, correspondant parlementaire à Québec, a eu accès à la première présentation de l’outil auprès d’une vingtaine de militants.

Tous les partis politiques ont désormais des outils numériques pour mieux connaître le profil des électeurs au Québec. Le quotidien Le Soleil nous apprenait d’ailleurs cette semaine que le Parti libéral du Québec fera affaire avec la firme Data Sciences en vue du scrutin. L’entreprise de Montréal, qui a contribué à la victoire de Justin Trudeau en 2015, se spécialise dans l’utilisation des métadonnées à des fins électorales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique