•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des jouets sexuels et d'autres cadeaux expédiés à des associations d'étudiants

Cinq jouets sexuels disposés sur une table

Les organisations d'étudiants d'au moins huit universités au pays reçoivent des colis d'un expéditeur anonyme depuis l'automne.

Photo : Radio-Canada / Pierre Fournier

Radio-Canada

Des jouets sexuels et une variété d'autres objets sont expédiés aux étudiants d'au moins huit universités au Canada par un donateur anonyme.

Une étrange collection de cadeaux de ce genre repose dans les bureaux de la Fédération des étudiantes et étudiants du campus universitaire de Moncton (FEECUM). Au moins 30 colis envoyés par un expéditeur anonyme par l’entremise d’Amazon lui ont été livrés, mais personne ne les a réclamés. Aucune adresse de l'expéditeur ne figure sur les colis.

La FEECUM a communiqué avec l’entreprise Amazon, mais elle n’a pu apprendre qui lui envoie les colis, explique le président Tristian Gaudet. C’est étrange, dit-il, parce que les colis sont envoyés à une ancienne adresse employée dans les années 1990.

Un tourne-disque, une montre, un cartable et d'autres objets sur une tableAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les étudiants de l'Université de Moncton ont reçu une trentaine de colis contenant des objets de toutes sortes.

Photo : CBC/Tori Weldon

La collection comprend un tourne-disque, des montres, des jouets pour chiens, des caméras, un étui et des chargeurs pour téléphone, des produits d’hygiène pour les pieds et plusieurs jouets sexuels, entre autres.

Lorsqu’un nouveau paquet arrive, les étudiants se bousculent pour découvrir son contenu, indique M. Gaudet. Les étudiants ne comprennent pas s’il y a un lien entre les objets ni pourquoi quelqu’un les leur envoie, ajoute-t-il. Tristian Gaudet estime à 1000 $ leur valeur totale.

Deux gros vibromasseursAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les étudiants comptent renvoyer tous les objets à Amazon, à l'exception des jouets sexuels qui serviront à une collecte de fonds.

Photo : Radio-Canada / Pierre Fournier

Les universités canadiennes suivantes confirment qu’elles reçoivent aussi ce genre de colis anonymes depuis l’automne :

  • Université Dalhousie, à Halifax
  • Université du Manitoba, à Winnipeg
  • Université de Regina
  • Université Royal Roads, à Victoria
  • Université Ryerson, à Toronto
  • Université St. Francis Xavier, à Antigonish
  • Université Wilfrid-Laurier, à Waterloo

La FEECUM a l’intention de renvoyer les objets à Amazon à l’exception des jouets sexuels. Ces derniers serviront de prix à un bingo organisé dans le cadre d’une collecte de fonds annuelle.

Avec les informations de Tori Weldon de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick