•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil scolaire public du Nord-Est veut acheter la Place des arts de Hearst

Extérieur en hiver de la Place des Arts de Hearst.

Le Conseil scolaire publique du Nord-Est voudrait se porter acquéreur de la Place des arts qui loge depuis 2011 les élèves de l'école Passeport Jeunesse.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

Selon le Conseil scolaire public du Nord-Est (CSPNE), la province accepte de financer l'achat de la Place des arts de Hearst ou tout autre projet d'agrandissement de l'école élémentaire Passeport Jeunesse. Cette école a pignon sur rue dans des locaux du Conseil des arts de Hearst depuis septembre 2011.

Un texte de Caroline Bourdua

Le Conseil scolaire public du Nord-Est (CSPNE) veut en fait commencer des négociations avec le Conseil des arts pour se porter acquéreur de l’édifice.

Selon le directeur de l’éducation Simon Fecteau, le scénario idéal voudrait que le Conseil des arts devienne locataire.

« On n'est pas très avancé parce qu’on vient d’avoir la réponse du ministère, donc on va vouloir entamer les discussions avec le Conseil des arts de Hearst pour savoir si c’est une possibilité ». dit M. Fecteau.

Entrée de l’école Passeport Jeunesse à Hearst.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L’école Passeport Jeunesse occupe des locaux qu’elle loue au Conseil des Arts de Hearst depuis 2011.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Pas à vendre

On ne met pas la Place des arts à vendre

Valérie Picard, dg du Conseil des Arts de Hearst

La directrice générale du Conseil des arts de Hearst, Valérie Picard est on ne peut plus catégorique.

Aucun avis officiel ne lui a encore été envoyé.

« On est ouvert à une conversation avec le CSPNE pour voir ce qu’il offre, mais on est juste ouvert à explorer cette option-là et d’autres options qui se présentent à nous pour assurer la pérennité à long terme de la Place des arts », précise Mme Picard.

Le Conseil des arts dit que des discussions ont eu lieu dans le passé pour accommoder le CSPNE.

Des classes portatives ont été installées sur le terrain de la Place des arts de Hearst.

Classes portatives bleues.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre d’élèves n’a pas cessé d’augmenter depuis 2011 et ceux-ci fréquentent des classes portatives adjacentes au reste de l’école.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

« Je pense qu’ils sont bien accommodés pour le moment, mais notre édifice de 2800 mètres carrés est tout occupé présentement », dit Mme Picard qui ajoute que s’il devait y avoir une vente, la Place des arts devra demeurer intacte.

Avantage d’être propriétaire

Je ne m’attendrais pas que le Conseil des arts disent oui on va vendre et nous irons ailleurs

Simon Fecteau, directeur de l'éducation CSPNE
Extérieur du CSPNE. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario a donné le coup d’envoi de ses vingt ans avec l’adoption d’un nouveau plan stratégique.

Photo : CSPNE

C’est pourquoi le CSPNE veut négocier des paramètres qui accommoderaient le propriétaire actuel, une fois la vente complétée.

Le Conseil scolaire dit vouloir maintenir l’aspect communautaire de la Place des arts de Hearst.

Selon M. Fecteau, devenir propriétaire signifie moins de coûts pour le conseil scolaire qui loue déjà des espaces depuis 7 ans.

Portatives bleues à gauche de l’école Passeport Jeunesse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nombre d’élèves n’a pas cessé d’augmenter depuis 2011 et ceux-ci fréquentent des classes portatives adjacentes au reste de l’école.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

« L’avantage pour le Conseil des arts, j’imagine que ça donne un coup de main parce qu’ils sont obligés de s’occuper de l’édifice présentement, des coûts qu’ils n’auraient pas à payer comme les réparations notamment, mais je dis ceci sans leur prêter d’intention », conclut-il.

Pour l’instant, la province n’a pas spécifié de montant qui irait à l’achat de l’immeuble ni pour toute autre option disponible pour réaménager l’école élémentaire Passeport Jeunesse à Hearst.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Société