•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle formation en transport ferroviaire au Cégep de Sept-Îles

Un simulateur de conduite de locomotive utilisé par les étudiants du cégep de Sept-Îles.
Un simulateur de conduite de locomotive utilisé par les étudiants du Cégep de Sept-Îles Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

Cinq nouveaux employés de la compagnie minière IOC ont commencé lundi à suivre une formation offerte en partenariat avec le Cégep de Sept-Îles. En raison d'un plus grand besoin de main-d'œuvre, IOC a sollicité la collaboration du cégep pour développer un nouveau programme qui permettra de former les futurs opérateurs de locomotive.

Un texte de Laurence Royer

IOC a embauché 15 nouveaux employés pour répondre au besoin de main-d’œuvre relié à l’obtention d’un contrat par sa filiale Quebec North Shore & Labrador (QNS&L), indique le directeur des opérations et de l'entretien du chemin de fer de la minière, José Riopel.

On a déjà signé un contrat avec une tierce partie qui va commencer à transporter [du minerai] dans les prochains mois sur le chemin de fer. On avait donc besoin autant de ressources de locomotives que de mécaniciens de locomotive.

José Riopel, directeur des opérations et entretien du chemin de fer chez QNS&L

IOC ne peut former qu’une dizaine de mécaniciens de locomotive à la fois. La minière est allée cogner à la porte du cégep à l’automne pour demander de l’aide pour former les cinq autres employés.

Selon José Riopel, il s’agit d’un projet pilote qui permettra de développer un programme qui pourrait être ajouté à la liste des programmes offerts par le Cégep de Sept-Îles.

C’est une première cohorte, on voit ça comme un pilote. Ça va dépendre du marché, du besoin de développer d’autres conducteurs de train, de notre capacité à l’interne versus ce qui peut être donné au cégep.

José Riopel, directeur des opérations et entretien du chemin de fer chez QNS&L
José Riopel est directeur des opérations et entretien du chemin de fer chez QNS&L.José Riopel est directeur des opérations et entretien du chemin de fer chez QNS&L. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le directeur général du Cégep de Sept-Îles, Donald Bhérer, indique que la formation continue du cégep pourrait éventuellement offrir un programme adapté pour répondre aux besoins de main-d’œuvre d’IOC.

C’est très porteur, surtout avec les caractéristiques propres au transport ferroviaire de QNS&L, c’est-à-dire la conduite de train avec une personne à bord.

Claude Bhérer, directeur général du Cégep de Sept-Îles

Le programme est encore en développement. Selon José Riopel, le cégep pourrait offrir une attestation d'études collégiales incluant une formation théorique et pratique de trois à quatre mois et qui serait suivie d’une période de compagnonnage sur le chemin de fer d’IOC.

Le directeur général du cégep est toutefois resté vague quant à l'ajout de la nouvelle formation en transport ferroviaire à l'offre régulière du cégep.

Implication d’IOC

La minière sera grandement impliquée dans le développement du programme et des plans de cours. IOC participera également à la sélection des étudiants qui feront partie du programme régulier.

Donald Bhérer indique que des retraités d’IOC enseigneront au Cégep. Ils disposeront d’un accompagnement pédagogique.

Les étudiants recevront ainsi une formation adaptée aux réalités de la minière. Ils auront davantage de chances d’être embauchés par l’entreprise au terme de leur formation.

Côte-Nord

Éducation