•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bruce McArthur, grand-père « jovial » et présumé tueur en série

Bruce McArthur portant une veste, accoté sur le rempart de la promenade des chutes Niagara.
L'accusé Bruce McArthur pose devant les chutes Niagara sur son compte Facebook. Photo: La Presse canadienne / Facebook
Radio-Canada

Des recettes, des photos de chats ainsi que des clichés de ses enfants, de ses petits-enfants et de lui habillé en père Noël : le compte Facebook de Bruce McArthur, accusé des meurtres de cinq hommes à Toronto, ne donne pas l'impression qu'on a affaire à un présumé tueur en série.

Le compte de cet homme de 66 ans a été désactivé à la suite de son arrestation, le 18 janvier.

Plusieurs personnes qui le connaissaient, comme Kevin Nash, l'ont décrit comme un homme « enjoué, plaisant et courtois » à CBC. Nash a indiqué que l’accusé a eu une relation amoureuse avec son ami Skandaraj Navaratnam, qui est porté disparu depuis 2010.

Jocelyn Lemoine, de Gatineau, a connu McArthur dans les années 2000. Il n’en revenait pas quand il a entendu la nouvelle au sujet de l'arrestation de l'homme, qu'il décrit comme « jovial ».

On a bien ri ensemble.

Jocelyn Lemoine, ancien ami de Bruce McArthur

« Il était bien présent dans le quartier [gai] », ajoute Steven Gleason, qui a travaillé comme barman dans le secteur en 2013.

Marié et père

Photo d'un véhicule de police devant le garage d'une maison grise à deux étages.Le domicile de Toronto lié à Bruce McArthur, où des restes humains ont été trouvés dans des bacs à fleurs. Photo : Radio-Canada / Mehrdad Nazarahari

Selon M. Nash, McArthur a commencé à fréquenter le village gai de Toronto en 1999.

Auparavant, il a été marié à une femme, avec qui il a eu une fille et un garçon.

Le couple a vendu sa maison d’Oshawa, en banlieue de Toronto, en 2000, après que McArthur eut déclaré faillite.

En 2001, il a attaqué un autre homme le jour de l'Halloween avec un tuyau de métal. Il s’est vu imposer en 2003 une condamnation avec sursis de deux ans, assortie de plusieurs conditions. Entre autres, il ne pouvait plus se trouver en présence de prostitués homosexuels ni fréquenter le village gai.

À l'époque, il habitait un appartement du quartier Thorncliffe. Il louait un autre appartement à proximité, dans le même quartier, lors de son arrestation plus tôt en janvier.

Photo en mosaïque des 5 victimes présumées.Agrandir l’imageLes cinq victimes présumées (de haut en bas): Majeed Kayhan, Soroush Mahmudi, Dean Lisowick, Andrew Kinsman et Selim Esen. Photo : Police de Toronto

Sur Facebook, plusieurs photos de fêtes et de vacances montrent McArthur aux côtés d’hommes plus jeunes que lui et originaires de l'Asie du Sud ou du Moyen-Orient. C’est d’ailleurs là un portrait correspondant à celui de trois de ses cinq victimes présumées.

Crimes et délits

Justice et faits divers