•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'agrile du frêne creusera un trou de 105 M$ dans le budget de Winnipeg

L'agrile de frêne

L’agrile du frêne menace 256 000 arbres de Winnipeg.

Photo : Associated Press / Département des ressources naturelles du Minnesota

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Winnipeg doit s'attendre à verser 105 millions de dollars pour combattre l'agrile du frêne­. L'espèce envahissante ravagera les arbres de la capitale au cours de la prochaine décennie.

Dans un nouveau rapport, le service de travaux publics de Winnipeg met en garde le conseil municipal contre les coûts financiers que la Ville devra assumer pour lutter contre cet insecte. L’agrile du frêne menace de mort 256 000 frênes.

Parmi les dépenses, plus de 22 millions serviront à couper 72 000 arbres morts. La Ville devra débourser 48 millions de plus pour la plantation de milliers d’arbres.

Selon la responsable de la gestion des arbres à la Ville de Winnipeg, Martha Barwinsky, 15 millions de dollars seront également nécessaires pour gérer les déchets de bois d’arbres morts.

« Il est difficile de détecter l’agrile de frêne, mais, en général, il tue tous les arbres qu’il infeste », note Mme Barwinsky.

Elle rappelle que l’éradication de l’agrile de frêne doit être une priorité. « À Winnipeg, la nature est vaste et complexe. La Ville doit avoir les ressources nécessaires pour planifier son plan d'intervention. »

Le rapport sera présenté au comité permanent de protection, des services communautaires et des parcs, le 5 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !