•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un rituel rarement observé, des orques se frottent le ventre sur une plage de galets

Trois épaulards nagent au large d'une côte boisée.
L'épaulard du nord-ouest du Pacifique fait partie des espèces en voie de disparition au Canada. Photo: Eagle Wing Tours and Shorelines Photography/Valerie Shore
Radio-Canada

Un homme se promenant sur une plage près de Sechelt, en Colombie-Britannique, a réussi à filmer des orques se frottant le ventre sur les galets dans l'eau peu profonde à quelques mètres du rivage.

Samedi, Martin Michael a capturé des images d’un groupe de sept baleines de deux à huit mètres de longueur, qui nageait à une profondeur de quelques mètres.

Il dit qu’il a été émerveillé par les orques qui ont se sont prélassées pendant 45 minutes devant la plage Golden Mile, à West Sechelt, où le fond marin, qui est de quelques mètres près de la plage, s'efface brusquement.

Selon l’Aquarium de Vancouver, ce comportement n’est pas inhabituel, mais il est unique à la population d’épaulards résidente du nord-est du Pacifique.

Le Dr Lance Barrett-Lennard, directeur du programme de recherche des mammifères marins à l'aquarium, décrit ce geste comme une tradition culturelle pour les baleines qui s’appelle « frottement de plage ».

M. Michael raconte que, depuis qu’il a publié sa vidéo sur Facebook, il a reçu des messages de chercheurs lui demandant de partager les images avec eux.

Colombie-Britannique et Yukon

Faune marine