•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lock-out à l'ABI : du soutien venu du Mexique pour les travailleurs

Des appuis sur la ligne de piquetage
Des représentants nationaux du syndicat des Métallos et des membres de syndicats du Mexique sont venus sur la ligne de piquetage vendredi en appui aux travailleurs de l’ABI. Photo: Radio-Canada / Claudie Simard

Après le soutien des syndiqués de l'aluminerie de Rio Tinto Alcan d'Alma hier, les travailleurs en lock-out de l'Aluminerie de Bécancour (ABI) reçoivent aujourd'hui le soutien du directeur canadien des Métallos et du syndicat du Mexique Los Mineros.

Le directeur canadien du syndicat des Métallos Ken Neumann, le directeur québécois des Métallos Alain Croteau, et deux représentants du syndicat mexicain sont passés sur les lignes de piquetage à Bécancour pour saluer les travailleurs en conflit de travail.

Les multinationales cherchent souvent à diviser les travailleurs entre eux. Ce qui fait notre force, c’est notre solidarité.

Déclaration d’Oscar Alzaga et Jesús Armando Velásquez, syndicalistes de Los Mineros (Mexique)

Ils étaient tous à Montréal dans le cadre des négociations de l’ALENA et ont choisi de venir appuyer les syndiqués de l’ABI, en lock-out depuis deux semaines.

Le syndicat mondial IndustriALL a pour sa part écrit une lettre d’appui à la section locale 9700, qui représente les travailleurs de l’ABI, et enjoint la direction de l’usine à retourner à la table de négociations.

Le syndicat des Métallos compte par ailleurs informer du conflit les sections locales de partout au Canada au cours des prochains jours et les inviter à soutenir les syndiqués de Bécancour.

Mauricie et Centre du Québec

Relations de travail