•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec doit financer davantage le Carrefour maritime, dit la mairesse Vignet

L'ensemble du projet qui donne sur le fleuve.

Une maquette du projet de Carrefour maritime de Rivière-du-Loup

Photo : Charron architecte/Atelier 5

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, souhaite que Québec augmente sa participation financière au projet de Carrefour maritime.

En entrevue à l'émission Info-réveil, Mme Vignet a expliqué qu'elle comptait rencontrer prochainement la ministre du Tourisme, Julie Boulet, afin de trouver d'autres façons de financer le bâtiment principal du Carrefour.

Sylvie Vignet souhaite relancer le développement économique de sa ville. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sylvie Vignet souhaite relancer le développement économique de sa ville.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

La mairesse affirme que ce bâtiment, qui doit notamment abriter des bureaux de la Société des traversiers du Québec, de Duvetnor et des Croisières AML, n'est admissible à aucune subvention gouvernementale. Elle déplore cette situation qui pourrait forcer la Ville de Rivière-du-Loup à investir davantage que les sommes prévues.

« Le problème qu'on a, c'est que le bâtiment d'accueil [...] n'a pas de participation [financière] du gouvernement, ce qui met en péril la viabilité financière du bâtiment. »

— Une citation de  Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

En septembre dernier, Québec et Ottawa ont confirmé une aide financière de 2,6 millions de dollars chacun pour le projet de Carrefour maritime, estimé à 14 millions de dollars.

En révisant le projet, la mairesse Vignet soutient cependant que la participation de Québec doit être bonifiée, et que plus de dépenses doivent être admissibles à des programmes gouvernementaux.

La participation financière de la Ville est évaluée à 4,6 millions de dollars pour le Carrefour maritime. La mairesse Vignet précise que cette somme ne sera pas revue à la hausse, même si le montage financier du projet est en révision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !