•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Épargner dès 25 ans pour la retraite, c’est payant, affirme un expert

Une main glisse un billet de 50 $ dans une tirelire.
Sylvain Tremblay, président du conseil de l'Institut québécois de planification financière, encourage les jeunes à épargner. Photo: iStock
Radio-Canada

Commencer à épargner aussi tôt qu'à 25 ans pourrait vous faire oublier bien des soucis, car le rendement augmente exponentiellement avec les années. En voici la démonstration.

Le planificateur financier Sylvain B. Tremblay a comparé deux scénarios pour démontrer concrètement les bénéfices d'une épargne précoce.

Dans le premier, une personne (individu 1) a placé 5000 $ par année pendant 10 ans pour un total de 50 000 $. Dans le second, une personne (individu 2) a économisé le même montant annuel, mais sur une période de 20 ans. Montant total investi : 100 000 $. Dans les deux cas, le rendement hypothétique est de 5 % annuellement.

Au final, les deux personnes parviendront à accumuler une épargne similaire à l’âge de 54 ans. Pourtant, l'un a investi le double de l'autre. La différence? Dans le premier scénario, la personne a commencé son épargne dès l'âge de 25 ans, alors que son homologue du scénario 2 a débuté à l’âge de 35 ans.

« Les efforts sont fortement récompensés avec le temps », résume le planificateur financier d’Optimum gestion de placement.

En commençant à investir 10 ans plus tôt, la première personne a réalisé un gain d’environ 115 000 $, alors que celui de l'autre personne n’est que de 65 000 $.

Voici le tableau comparatif proposé par Sylvain B. Tremblay.

Un tableau de données montre l'évolution de la valeur d'une épargne de deux individus ayant commencé leur cotisation à des années différentes.Agrandir l’imageMême s'il cesse ses cotisations pendant 20 ans, l'individu 1 parvient à une épargne supérieure à son homologue. Photo : Radio-Canada

Finances personnelles

Société