•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Georgette LeBlanc, une Acadienne comme nouvelle poète officielle du Parlement canadien

La poète et artiste multidisciplinaire Georgette LeBlanc.
La poète et artiste multidisciplinaire Georgette LeBlanc Photo: Dolores Breau
Radio-Canada avec La Presse canadienne

Depuis le 1er janvier, c'est une Acadienne qui fait la chronique de la vie parlementaire, en poésie.

Georgette LeBlanc est devenue, en début d'année, la huitième poète officielle du Parlement.

Depuis 2001, on confie à des poètes la création de textes récités et publiés lors de cérémonies officielles. Le poète du Parlement parraine également des séances de lecture publique et conseille la bibliothécaire sur la collection culturelle de la Bibliothèque du Parlement.

Le poste a été créé pour attirer l'attention des Canadiens sur la poésie.

Mme LeBlanc succède à George Elliott Clarke, qui a terminé son mandat de deux ans en décembre.

Georgette LeBlanc veut célébrer et faire connaître la langue poétique.

Quelle joie d’accepter ce poste de poète officielle du Parlement! C’est un véritable honneur. Au plaisir de continuer d’écrire et d’inspirer la poésie – dans toutes ses formes pendant ces deux prochaines années.

Georgette LeBlanc, poète officielle du Parlement

Née à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, Georgette LeBlanc a grandi dans la région de la baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse. Elle a obtenu un doctorat en études francophones à l'Université de Louisiane à Lafayette. Elle a publié plusieurs recueils de poésie dont l'un, Prudent, a été finaliste du prix littéraire du Gouverneur général en 2014. Elle a aussi enseigné la création littéraire à l’Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse.

Nouvelle-Écosse

Politique fédérale