•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveaux frais pour les personnes qui souffrent d'apnée du sommeil

Un homme dort en portant une machine CPAP contre l'apnée du sommeil.

L'apnée du sommeil se caractérise par des pauses respiratoires de plus de 10 secondes, qui se produisent plus de cinq fois par heure pendant le sommeil.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les Manitobains qui souffrent d'apnée du sommeil et doivent utiliser une machine de ventilation spontanée en pression positive devront maintenant payer 500 $ par année pour avoir de bonned nuitd de sommeil. L'argent servira à payer une nouvelle quote-part pour l'utilisation de la machine.

« La plupart des provinces du Canada exigent que les personnes paient l'intégralité du coût de l'équipement », a déclaré Krista Williams, chef des opérations de santé de l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW).

Le Manitoba offrira l'un des trois seuls modèles de copaiement au Canada, avec la Saskatchewan et l'Ontario.

Le nouveau copaiement entrera en vigueur le 23 avril.

Selon Mme Williams, chaque machine coûte environ 1300 $ et requiert environ 350 $ d’équipement supplémentaire par an.

Le programme devrait permettre au Manitoba d'économiser environ 4,9 millions de dollars par an.

Les Manitobains qui utilisent ces appareils seront responsables du paiement de l’équipement supplémentaires requis et « seront admissibles à une quote-part pour le remplacement de l'équipement tous les cinq ans », affirme l'ORSW.

Qu'est ce qu'une machine de ventilation spontanée en pression positive?

Une machine de ventilation spontanée en pression positive utilise un tuyau et un masque pour fournir une pression d'air constante aux voies aériennes des personnes souffrant d'apnée du sommeil quand ils dorment.

Ceux qui ont ce trouble du sommeil cessent de respirer momentanément quand ils dorment. L'apnée du sommeil est liée à des problèmes de maladies cardiaques, à l'obésité et la dépression. Des études ont montré que ce trouble du sommeil peut être héréditaire.

L'opposition outrée

Le porte-parole néo-démocrate en matière de santé, Andrew Swan, a décrié le changement, le considérant comme une réduction des services de santé.

« Il s'agit d'une coupe pure et simple. Les Manitobains souffrant d'apnée du sommeil viennent de recevoir une facture de 500 $ pour se faire soigner », estime M. Swan.

Krista Williams souligne que des plans de soins de santé privés sont offerts aux Manitobains afin de les aider à se procurer de l'équipement, mais elle convient que certaines personnes pourraient ne pas être en mesure de payer.

« Nous reconnaissons qu'il peut y avoir des clients qui n'ont pas les moyens d'assumer le copaiement de l'équipement et pour lesquels il y a des circonstances exceptionnelles à prendre en considération. Un processus d'appel a été établi pour s'assurer qu'ils sont entendus », a-t-elle ajouté.

Elle encourage les personnes concernées à voir si leurs assurances couvriront le nouveau copaiement.

Environ 16 000 Manitobains ont l'équipement à la maison, et environ 2800 nouveaux patients l'obtiennent tous les ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique