•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO : une Autochtone au sein de l'équipe canadienne de hockey féminin pour la première fois

Portrait d'une jeune femme souriante aux longs cheveux noirs.

Brigette Lacquette est membre de la Première Nation de Cote, en Saskatchewan. Elle est la première athlète autochtone à être sélectionnée pour l'équipe olympique de hockey féminin du Canada.

Photo : Canadian Sport Centre Manitoba

Radio-Canada

Une jeune femme autochtone originaire des Prairies fera partie de l'équipe olympique féminine de hockey aux Jeux de Pyeongchang, une première pour la formation canadienne.

« Représenter le Canada comme première membre des Premières Nations est un grand honneur pour moi », déclare Brigette Lacquette, 25 ans, qui sera défenseuse au sein de l'équipe olympique canadienne.

Toutefois, ce n'est pas la première fois que Brigette Lacquette porte les couleurs du Canada au niveau international. En 2015, elle a joué pour le Canada lors du Championnat du monde de hockey féminin.

« J'ai commencé à jouer quand j'avais 5 ans », témoigne-t-elle. Mon père était mon plus grand motivateur. J'ai passé beaucoup de temps sur la patinoire extérieure avec lui. »

Elle a grandi dans la communauté rurale de Mallard, au Manitoba, à environ 300 km au nord-ouest de Winnipeg.

Toutefois, ses racines s'étendent jusqu'à la Première Nation de Cote, située au nord de Yorkton, en Saskatchewan.

« Ma mère vient de Cote et c'est là qu'elle a grandi », explique Brigette Lacquette. Mes grands-parents, mes tantes et mes oncles y vivent toujours. Alors nous rendions souvent par là. »

Brigette Lacquette sur la patinoire lors des championnats du monde de hockey féminin en 2016. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brigette Lacquette contre l'Américaine Jocelyne Lamoureux-Davidson aux championnats du monde de hockey féminin en 2016.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Première Nation de Cote a une longue histoire dans le monde des sports autochtones en Saskatchewan : ce sont des membres à elle qui ont fondé les Jeux d'hiver et d'été des Premières Nations de la province, en 1974.

« Je me souviens lorsque j’ai joué aux Jeux d'hiver des Premières Nations de la Saskatchewan avec le conseil tribal de Yorkton, raconte-t-elle. Mon grand-père était là. C’était génial. »

Elle ajoute que beaucoup de personnes ont joué un rôle dans ses succès et l’ont soutenue tout au long de sa vie.

« N'abandonnez jamais, vous pouvez réaliser tout ce que vous voulez, conseille-t-elle aux jeunes athlètes autochtones. Peu importe d'où vous venez, vous pouvez toujours réaliser votre rêve. »

Avec les informations de CBC News

Sports