•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Riôtel met en veilleuse son projet d'hôtel à Rimouski

L'ancien terrain de Cooprix et de la SAQ à Rimouski

Le terrain sur lequel Riôtel souhaite construire un hôtel est l'objet d'un litige entre la Ville de Rimouski et l'ancien propriétaire des lieux, Centre commercial Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Groupe Riôtel met en veilleuse son projet de construire un hôtel au centre-ville de Rimouski. Le Groupe a revendu les terrains qu'il avait achetés en 2015 à la Ville de Rimouski, en attendant la fin des procédures judiciaires dont ils font l'objet.

Les deux organisations ont convenu de cette démarche en raison des délais qui se multiplient dans les procédures judiciaires engagées contre la Ville par l'ancien propriétaire des lieux, la compagnie Centre commercial Rimouski.

Par voie de communiqué, Riôtel a précisé que la vente de ces terrains « n'est aucunement reliée au manque d'intérêt ». L'entreprise précise qu'elle a cependant besoin des capitaux investis à Rimouski pour développer d'autres projets.

Pour nous, il est indéniable qu’il y a de la place pour un hôtel de 100 chambres à Rimouski. [...] Groupe Riôtel entend mener à terme son projet dès que le litige actuel sera résorbé.

François Rioux, président du Groupe Riôtel

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme que la Ville a racheté le terrain au même prix qu'il avait été vendu à Riôtel, soit 800 000 $.

M. Parent précise que lorsque la Cour supérieure aura tranché dans le litige qui oppose Centre commercial Rimouski et la Ville, Riôtel aura priorité pour racheter le terrain de l'ancien Cooprix.

Bas-Saint-Laurent

Économie