•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dégriffage de chats devrait être interdit au Canada, selon une vétérinaire

Une femme caresse un chat.

La pratique est interdite dans les pays du monde entier, dont plusieurs en Europe.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le dégriffage des chats pourrait mener à une amputation partielle et à une douleur chronique chez l'animal, selon une vétérinaire d'Edmonton, qui espère que la procédure sera interdite du Canada.

Kären Marsden refuse de dégriffer les chats. Elle espère que tout comme la Nouvelle-Écosse, le Canada suivra le pas en interdisant cette pratique.

« Je ne connais pas beaucoup de vétérinaires qui font cette procédure et je suis surprise que le Canada ne l'ait pas interdite. »

— Une citation de  Kären Marsden, vétérinaire à Edmonton

L’onychectomie peut non seulement provoquer des douleurs chroniques, mais aussi des problèmes de comportement chez l’animal, explique Mme Marsden.

Elle soutient que les gens ont tendance à banaliser la procédure, parfois, par souci d’esthétique. De nombreuses personnes y ont recours pour éviter des rayures sur le mobilier, par exemple.

« C'est comme si on avait un chiot et qu'on disait : "Je n'ai pas vraiment envie de lui couper les ongles, juste de lui retirer les orteils." C'est exactement la même chose », fait-t-elle remarquer.

Chat dégrifféAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chat dégriffé

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Des procédures de rechange

La vétérinaire suggère de nouvelles options, notamment d'utiliser des griffoirs ou des couvertures de griffes, ou de dépenser quelques dollars par mois pour des coupures de griffes professionnelles.

Selon elle, les vétérinaires ont la responsabilité d'expliquer la situation à leurs clients. « De nombreuses personnes ne sont pas au courant des incisions, des bandages et des analgésiques qui font partie de la procédure; tout cela qui peut rendre difficile la marche des chats », di-t-elle.

« C'est en fait une amputation de phalange, on ne retire pas uniquement la griffe. »

— Une citation de  Kären Marsden, vétérinaire à Edmonton

La Nouvelle-Écosse est la première province à interdire le dégriffage des chats. La règle entrera en vigueur en mars 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !