•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éolienne cassée soulève les critiques d'un député

L'éolienne est pliée en deux, les lames reposant au sol.

L'éolienne s'est brisée et affaissée sur elle-même.

Photo : Photo soumise par Monte McNaughton

Radio-Canada

Une éolienne s'est rompue et effondrée sur elle-même vendredi à Chatham-Kent, dans le sud-ouest de l'Ontario. L'incident a suscité l'appel d'un député à mettre fin à tous les projets d'éoliennes de la région.

« Alors que nous nous approchions, nous pouvions voir au loin qu'elle était cassée en deux. C'est un de ces moments qui vous font dire : "Oh, mon Dieu!" », a réagi la conseillère municipale de Chatham-Kent, Karen Herman.

La conseillère réside elle-même à 650 m d'une éolienne.

« J'étais tellement surprise de voir quelque chose comme ça : la lame est enroulée autour du bas, et le moteur est au sol », a-t-elle ajouté.

Mme Herman a souligné l'importance d'avoir des règlements entourant la construction des éoliennes.

« Il est très important de ne pas les construire à proximité des maisons sur le plan stratégique et environnemental, mais aussi pour des facteurs de sécurité, comme on le voit ici », a-t-elle expliqué.

Il est important que nous sachions pourquoi c'est arrivé et si ça pourrait se reproduire ailleurs.

Karen Herman, conseillère municipale de Chatham-Kent

On ignore encore ce qui a causé le bris. Les secours sont actuellement sur les lieux et ont indiqué que la turbine était déconnectée du réseau. L'incident n'a fait aucun blessé.

Le député provincial de Lambton Kent-Middlesex, Monte McNaughton, a publié une photo de l'éolienne brisée sur son compte Twitter.

« J'appelle à nouveau à la mise sur pied immédiate d'un moratoire sur les projets éoliens à North Kent et Otter Creek », a-t-il écrit.

L'éolienne située dans le canton de Raleigh appartient à la compagnie TerraForm Power. Au moment de publier cet article, l'entreprise n'avait pas encore répondu à la demande de commentaires de CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Windsor