•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert à l’agrandissement du bloc opératoire de l’hôpital de Chicoutimi

Conférence de presse

Le ministre Barrette confirme l'agrandissement du bloc opératoire.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Tremblay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le bloc opératoire de l'hôpital de Chicoutimi sera bel et bien agrandi, confirme le ministre de la Santé du Québec. Gaétan Barrette estime que les premiers patients pourraient être accueillis d'ici quatre à six ans.

De passage à Saguenay vendredi, Gaétan Barrette a annoncé que le gouvernement du Québec autorise le démarrage des études pour mener à bien l’agrandissement du bloc opératoire.

Le projet est évalué de 78 à 83 millions de dollars.

« Est-ce que c'était dû à Chicoutimi? Oui. Est-ce que ça affecte la qualité des soins? Oui. »

— Une citation de  Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le manque de disponibilité du bloc opératoire est au coeur des difficultés de recrutement des chirurgiens plastiques à l’hôpital de Chicoutimi, où le chef du département a d’ailleurs démissionné.

En décembre, la Coalition avenir Québec reprochait au gouvernement Couillard de faire du surplace dans le projet d’agrandissement du bloc opératoire.

Le ministre Gaétan Barrette soutient que cet agrandissement, dont la réalisation est maintenant officielle, vise à offrir un environnement de travail plus moderne et plus fonctionnel au personnel médical.

« Je sais que vous l'attendez depuis longtemps, c'est aujourd'hui, ça va arriver », a dit le ministre en prenant le soin d'ajouter qu'il ne s'agissait pas d'une annonce électorale.

Gaétan Barrette au podium de conférence de presse
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre Gaétan Barrette est de passage à Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Nouvelle étape de franchie

Le projet d’agrandissement, qui était dans les cartons du gouvernement depuis 2016, prévoit l'ajout d'une unité qui sera construite à même le stationnement près de la rue Saint-Vallier.

La superficie des installations sera ainsi doublée.

Selon le plan de développement, les rénovations se dérouleront sur trois étages dans le but de regrouper tous les soins opératoires au même endroit.

Ces changements permettront entre autres d’améliorer la prévention et le contrôle des infections dans ce secteur névralgique.

Le ministre Barrette s'attend à ce que les travaux commencent d'ici deux ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !