•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 20e Parlement jeunesse francophone à Victoria

Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

Radio-Canada

L'Assemblée législative à Victoria ouvre ses portes à 115 jeunes, en fin de semaine, à l'occasion du Parlement jeunesse francophone. Cette rencontre permet chaque année aux participants de se rassembler et de discuter dans la langue de Molière.

Un texte de Charlotte Dumoulin

« En Colombie-Britannique, on n’a pas toujours la chance de s’exprimer en français [et] de faire des débats », explique Yann Lacoste, le président du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique.

Il pense que ce rendez-vous a toujours sa place après 20 ans. L'activité serait même de plus en plus populaire auprès des jeunes : au cours des dernières années, les places se remplissent en seulement cinq jours, indique M. Lacoste, qui y a participé 11 ans.

Il observe aujourd’hui que le sentiment de vouloir être franco-colombien est de plus en plus fort chez les jeunes.

Par ailleurs, pour le président, le Parlement est une occasion unique pour leur permettre de créer des liens d’amitié avec d’autres Franco-Colombiens de différentes régions. Ce sont des rencontres qui, selon lui, ne pourraient pas se faire autrement.

C’est cet esprit de famille qui m’a fait revenir chaque année.

Yann Lacoste, le président du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique
Jeune homme avec barbeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yann Lacoste, président du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique

Photo : Radio-Canada

Le président du Conseil jeunesse francophone considère que le Parlement jeunesse permet de montrer aux jeunes que le fait de parler français est amusant, et que cela peut aussi se faire en dehors du cadre scolaire.

« [Le français] ce n’est pas toujours le Bescherelle, ce n’est pas toujours la dictée », dit Yann Lacoste.

Du renouvellement

Dans les dernières années, le Parlement jeunesse francophone a su s’arrimer avec l’évolution et les changements dans le métier de parlementaire. Entre autres, des volets « médias sociaux » et des galas s'y sont ajoutés.

Tu réalises qu’il y a de [grandes] choses que tu peux faire à travers le français directement ou indirectement.

Yann Lacoste, le président du Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique

Colombie-Britannique et Yukon

Francophonie