•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Well inc. : une cinquantaine de personnes à la consultation d'Évelyne Beaudin

Une cinquantaine de personnes sont assises sur des chaises et écoute la conseillère Évelyne Beaudin faire une présentation.

La consultation de la conseillère Évelyne Beaudin à propos de la revitalisation du centre-ville de Sherbrooke a attiré une cinquantaine de personnes dans les locaux de l'Irisium.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus d'une cinquantaine de personnes ont participé à la consultation citoyenne tenue par la conseillère municipale Évelyne Beaudin jeudi soir afin de clarifier le dossier de revitalisation de la rue Wellington Sud.

Un texte de Charles Beaudoin

« Je ne suis pas vraiment surprise, mais je suis vraiment contente de voir ça », a souligné d'emblée l'élue du district du Carrefour pendant que les citoyens présents étaient invités à travailler en petits groupes pour formuler des suggestions, des inquiétudes et des questions persistantes.

Au préalable, Évelyne Beaudin leur a présenté en une trentaine de minutes l'essentiel des informations qui ont été communiquées aux élus le 11 décembre dernier et qui étaient demeurées confidentielles jusqu'à lundi.

Serge D'avignon, un citoyen de Sherbrooke.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serge D'avignon, un citoyen de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

« J'ai donné un cours ''Well inc. 101'' et je pense que c'est ce dont les gens avaient besoin. Je l'ai vu par les questions qui ont été posées. Encore une fois, beaucoup de gens ont posé des questions sur : "qui est propriétaire de quoi? À quoi va servir tel bâtiment?" C'était vraiment des questions fondamentales pour comprendre le projet. C'est ça le besoin numéro un auquel on répond ce soir », explique Mme Beaudin.

Les gens rassemblés à l'Irisium, au centre-ville de Sherbrooke, ont apprécié l'initiative de la conseillère. Au terme de la présentation de cette dernière, un citoyen a tenu à la remercier pour la tenue de la soirée.

« Je trouve que c'est super important, explique Serge Davignon. À partir du moment où on souhaite s'impliquer comme citoyen, des initiatives comme ça, je pense que tous les conseillers devraient en faire. »

« Plus on s'informe, plus on s'aperçoit que c'est compliqué aussi. C'est pour ça que ça nous prend de l'information comme ce soir », a-t-il ajouté.

« Il y a plusieurs fiches qui ont été mises sur le site de la ville et je pense que c'est vraiment intéressant de se renseigner et de passer à travers ça si on s'intéresse au projet, parce que ça effleure quelques aspects, comme le consortium et les constructions qui vont avoir lieu. Mais l'ensemble du projet est plus large au niveau du développement des communautés et tout. Je pense qu'il faut vraiment avoir une vision qui englobe tous les aspects, comme le transport, l'environnement, le développement des communautés et autres aspects », mentionne quant à elle Andrée-Ann Collin.

Andrée-Ann Collin, une citoyenne de Sherbrooke.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andrée-Ann Collin, une citoyenne de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Si Évelyne Beaudin juge qu'un consensus sera impossible à établir, elle n'estime pas moins que le projet de revitalisation du centre-ville, dont Well inc., ne se trouve pas bien loin de l'approbation générale.

« Tout le monde s'entend sur le fait qu'il faut investir sur la rue Wellington Sud. Personne n'a parlé d'abolir le stationnement. On n'est pas à des années-lumière de ce qui est proposé. Je pense qu'on va être en mesure de trouver un projet qui va répondre aux préoccupations du plus grand nombre. »

« Faut juste prendre les gens comme ils sont, c'est à dire comme des citoyens extrêmement intelligents et capables de réfléchir comme n'importe quel élu autour de la table quand on leur donne l'information, les outils et l'espace pour pouvoir s'exprimer », a résumé Évelyne Beaudin, qui a invité les gens à participer également à la séance d'informations de la Ville de Sherbrooke prévue le 30 janvier prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !