•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une offre canadienne « phénoménale » au Festival du film Sundance, selon son directeur

L'enseigne du Egyptian Theater, un cinéma emblématique du festival Sundance

Le festival Sundance se tient du 18 au 28 janvier, à Park City, en Utah.

Photo : Getty Images / Rich Fury

Radio-Canada

Deux îles - l'une risquant de se faire engloutir par l'océan en raison des changements climatiques, l'autre accueillant les chiens animés du réalisateur Wes Anderson - font partie des sujets abordés par des Canadiens au 34e Festival du film Sundance.

Le Canada présente 11 films et deux oeuvres de réalité virtuelle à Sundance, qui s'est mis en branle jeudi et se poursuivra jusqu'au 28 janvier à Park City, en Utah, tout près de Salt Lake City.

Lancé par l'acteur et réalisateur Robert Redford pour présenter des films indépendants, Sundance a depuis gagné la réputation d'inscrire à sa grille des films qui connaîtront ensuite du succès aux autres remises de prix, comme Call Me By Your Name et Mudbound, pressentis pour les Oscars. Les deux films ont été projetés en première mondiale au festival, l'an dernier.

Le directeur de Sundance, John Cooper, estime que l'offre canadienne du festival est « phénoménale » cette année.

Deux documentaires canadiens y seront en compétition. Le cinéaste montréalais Matthieu Rytz proposera notamment Anote's Ark, qui se penche sur le destin des Kiribati, une petite nation insulaire du Pacifique menacée par la hausse du niveau de la mer, et sur les gestes désespérés du président Anote Tong pour sauver son peuple.

Le studio montréalais Félix & Paul présente un projet de réalité virtuelle qui fait incursion dans les coulisses du film de Wes Anderson Isle of Dogs. Ce long métrage, qui doit être projeté à Berlin le mois prochain, met en vedette des chiens animés.

Huit autres films canadiens sont par ailleurs inclus dans la programmation du festival rival Slamdance, qui aura lieu pour la 24e année du 19 au 25 janvier.

Les productions canadiennes au Festival du film Sundance

Longs métrages :

  • Un Traductor / Canada, Cuba (Réalisateurs : Rodrigo Barriuso, Sebastián Barriuso)
  • Summer of '84 / Canada, États-Unis (Réalisateurs : François Simard, Anouk Whissell, Yoann Whissell)

Documentaires :

  • The Oslo Diaries / Israël, Canada (Réalisateurs et scénaristes : Mor Loushy, Daniel Sivan)
  • Anote's Ark / Canada (Réalisateur: Matthieu Rytz)

Courts métrages :

  • Fauve / Canada (Réalisateur et scénariste : Jérémy Comte)
  • For Nonna Anna / Canada (Réalisateur et scénariste : Luis De Filippis)
  • I Like Girls / Canada (Réalisatrice : Diane Obomsawin)
  • My Dead Dad's Porno Tapes / Canada (Réalisateur : Charlie Tyrell)
  • Nuuca / États-Unis, Canada (Réalisatrice : Michelle Latimer)
  • Hedgehog's Home / Canada, Croatie (Réalisatrice et scénariste : Eva Cvijanović)
  • Manivald / Estonie, Croatie, Canada (Réalisatrice: Chintis Lundgren)

Projets de réalité virtuelle :

  • Isle of Dogs Behind the Scenes (in Virtual Reality) / Royaume-Uni, Canada (Collaboration entre le studio Félix & Paul et l'équipe du film Isle of Dogs)
  • Space Explorers: A New Dawn / Canada, États-Unis (Réalisation du studio Félix & Paul)

Avec les informations de La Presse canadienne

Cinéma

Arts