•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une professeure de l'Université de Sherbrooke honorée par le gouvernement

Michèle Vatz Laaroussi

Michèle Vatz Laaroussi

Photo : Université de Sherbrooke

Radio-Canada

Une professeure de l'Université de Sherbrooke, Michèle Vatz Laaroussi, est la récipiendaire du prix Hector-Fabre 2017. Ce prix est remis par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie pour consolider la présence régionale dans la politique internationale.

Mme Vatz Laaroussi est professeure titulaire à l'École de travail social de l'Université de Sherbrooke. Elle obtient cette distinction pour ses travaux sur les politiques de régionalisation de l'immigration, l'intégration des immigrants et des réfugiés en région.

Le prix est assorti d'une bourse de 25 000 $. La cérémonie a eu lieu lors du lancement de l'exposition Le Québec et le monde : 50 ans d'action internationale à la Bibliothèque Eva-Senécal de Sherbrooke.

C'est la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre qui a remis le prix. « Cette année, le prix Hector-Fabre honore une femme engagée et inspirante. Reconnue comme une experte des enjeux de l’immigration, Michèle Vatz Laaroussi a contribué à l’attractivité de Sherbrooke, tout en lui permettant de devenir une inspiration pour d’autres régions, tant au Québec qu’ailleurs dans le monde. Je tiens à la féliciter la lauréate pour cette reconnaissance exceptionnelle », a-t-elle dit.

Hector Fabre a été le premier représentant du Québec à l’étranger. En 1882, il a occupé le poste d’agent général du Québec en France. Avocat et journaliste, il avait auparavant fondé L’Événement, avant de tenter une élection à la Chambre des communes et d’être nommé sénateur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

International