•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mot de passe de l'agence de sécurité d'Hawaï sur une photo sur le web

Un homme en chemise pose devant un bureau et quatre écrans d'ordinateurs.
Le chef des opérations de l’Agence de gestion des urgences d’Hawaï pose devant des écrans d'ordinateur, dont un sur lequel se trouve le fameux Post-it. Photo: La Presse canadienne / AP/Jennifer Sinco Kelleher
Radio-Canada

Moins d'une semaine après une fausse alerte de missile balistique dans l'archipel d'Hawaï, une photo prise dans les locaux de l'Agence de gestion des urgences de l'île fait le tour du web et soulève des préoccupations sur les mesures de sécurité informatique. Que voit-on sur cette photo? Le mot de passe d'un employé écrit sur un simple Post-it.

La photo en question, prise le 21 juillet 2017 à Honolulu et parue dans un article de l’Associated Press, montre le chef des opérations de l’Agence de gestion des urgences d’Hawaï, Jeffrey Wong, poser devant son bureau. Sur l’un des écrans derrière lui est collé un Post-it avec la mention « password » écrite dessus, suivie d’une combinaison de lettres et de chiffres très lisibles.

Un porte-parole de l’agence a affirmé à Hawaii News Now qu’il s’agissait d’un vrai mot de passe qui a servi pour une « application interne », mais qu’il ne serait plus utilisé.

Fausse alerte de missile balistique

Rappelons que samedi dernier, les résidents de l’archipel ont reçu un message les avertissant de l’arrivée imminente d’un missile balistique et les pressant de trouver refuge. L'alerte s'est répandue comme une traînée de poudre sur l'île et a semé l'émoi chez ses habitants. Les autorités d'Hawaï, qui ont rapidement démenti la nouvelle, ont admis avoir envoyé l’alerte par erreur.

Si les ordinateurs sur la photo ne sont pas ceux qui ont servi à envoyer la fausse alerte, la photo fait le tour du web depuis les derniers jours. Plusieurs se questionnent sur les mesures de sécurité informatique en place dans cette agence.

Alors que les experts en cybersécurité recommandent généralement de ne pas écrire vos mots de passe sur des papiers, c'est encore plus vrai pour une agence dont la vocation est d'assurer la sécurité de la population américaine. D’autant plus qu'Hawaï est l’État américain le plus proche de la Corée du Nord et de ses tirs de missile.

Techno