•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 marathons en 10 jours : le nouveau défi de Patrick Charlebois

Patrick Charlebois lors de l'annonce de son défi.

Patrick Charlebois fait le pari de courir 10 marathons dans 10 provinces canadiennes en 10 jours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après avoir couru 7 marathons en 7 jours sur 7 continents, le marathonien Patrick Charlebois se lance un nouveau défi encore plus ambitieux : effectuer 10 marathons dans les 10 provinces canadiennes.

Cette année, le Trifluvien voit encore plus grand en créant le Canadian Marathon Challenge. Après avoir été le premier Canadien à accomplir le World Marathon Challenge l’année dernière, le coureur fait cette fois le pari de courir 422 km en 10 jours, soit 126,6 km de plus que son défi précédent. S’il réussit, il sera le premier à accomplir cet exploit.

Patrick Charlebois est monté souvent sur le podium lors du World Marathon Challenge 2017.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patrick Charlebois est monté souvent sur le podium lors du World Marathon Challenge 2017.

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Le défi débutera le 19 mai à St-Jean de Terre-Neuve, et prendra fin à Vancouver le 28 mai. Si son expérience au World Marathon Challenge lui permet d’aborder ce nouveau défi avec confiance, Patrick Charlebois indique qu’il envisage la préparation de manière différente.

« On va gagner au niveau du sommeil, parce qu’il y a moins d’heures de vol, mais il y a quand même plus de distance à courir sur du béton et de l’asphalte, précise-t-il. Le défi va être au niveau de la gestion des blessures. »

L’exploit sportif du Trifluvien permettra d’amasser des fonds pour la Fondation Terry Fox, qui travaille à combattre toutes les formes de cancer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !