•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Croquer des capsules de détergent Tide : un nouveau défi viral et… toxique

Un jeune homme assis sur un canapé s'apprête à mettre dans sa bouche une capsule de lessive en gel.
Un jeune homme se filme en train d'avaler une capsule de détergent à lessive, un geste qui peut avoir des conséquences mortelles. Photo: YouTube
Radio-Canada

Un nouveau défi gagne en popularité sur les réseaux sociaux parmi les jeunes américains : se filmer en train de mordiller des capsules de détergent à lessive dans sa bouche pour en faire sortir le liquide. Venu des États-Unis, le Tide Pod Challenge (le défi de la capsule Tide) peut avoir de graves conséquences sur la santé.

Les autorités américaines ont dénombré 220 cas d’intoxication en lien avec cette pratique l’an dernier et 37 depuis le début de 2018. Au Canada, aucun cas n’a été répertorié pour l’instant.

L’origine de ce défi n’est pas claire. Pour certains, tout serait parti du site satirique The Onion, qui publiait en novembre dernier un article parodique annonçant que la marque Tide sortait une nouvelle saveur de détergent à la pomme verte pour les enfants friands de capsules de lessive.

Au même moment, une blague commençait à circuler sur les réseaux sociaux, consistant à photographier sa nourriture accompagnée de capsules de détergent, avant que certains ne commencent à se filmer en train de les manger.

Des risques graves pour la santé

La United States Consumer Product Safety Commission (CPSC) rappelle que le détergent est un produit toxique. Son ingestion peut causer des vomissements, des diarrhées et des quintes de toux.

Si le produit pénètre dans les poumons des enfants, ces derniers peuvent souffrir de difficultés respiratoires toute leur vie.

Les capsules contiennent également un solvant appelé 1,4-dioxine, qui peut entraîner des irritations oculaires et nasales et des problèmes rénaux.

En entrevue à l’émission L’heure du monde, Maude St-Onge, directrice médicale du Centre antipoison du Québec, indiquait qu’en cas de contact avec le liquide contenu dans les capsules, il faut se nettoyer les yeux et la bouche, et immédiatement communiquer avec un centre antipoison.

Le fabricant réagit

Le groupe Procter & Gamble, qui détient l’entreprise Tide, a affirmé dans une déclaration être « extrêmement préoccupé par l’utilisation intentionnellement inappropriée des capsules de détergent liquide ».

Tide a même fait appel au joueur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Rob Gronkowski pour faire passer le message aux jeunes, dans une vidéo publiée sur Twitter, que la lessive est conçue seulement pour laver les vêtements.

Dans la vidéo, on voit le joueur de football américain répéter plusieurs fois « non » à la question de savoir si avaler du détergent est une bonne idée, même pour une blague.

« Qu’est-ce qui vous arrive! », s’exclame-t-il. « Utilisez les capsules pour faire la lessive, pas pour les manger. Ne les mangez pas. »

Un problème depuis 2012

Quand les capsules de lessive en gel colorées ont été lancées en 2012, les centres antipoison ont rappelé aux parents de les garder à l’abri de leurs enfants, qui pourraient les confondre avec des bonbons.

Cette année-là, les centres antipoison au Canada ont reçu des douzaines d’appels en lien avec les capsules de détergent en gel.

En 2016, le journal Pediatrics rapportait qu’en 2013 et 2014, des milliers d’enfants de moins de 6 ans avaient été en contact avec soit de la lessive soit du liquide vaisselle, la plupart d’entre eux en ayant ingéré.

Le journal mentionnait alors qu’il y avait eu deux morts en lien avec des paquets de détergent à lessive.

Avec les informations de CBC

Santé publique

Santé