•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Les joies de l’hiver et la Fête des neiges de Montréal

    Première édition, 26 janvier 1984
    Radio-Canada

    Cette fin de semaine marque l'ouverture de la 35e édition de la Fête des neiges de Montréal. Le parc Jean-Drapeau accueille cet événement familial extérieur depuis sa création. Comme en témoignent nos archives, certaines activités hivernales subsistent alors que d'autres n'ont pas traversé le temps.

    Notre première archive de la Fête des neiges remonte à sa deuxième édition, en 1984. Dans ce reportage du 26 janvier 1984, tiré de l’émission Première Édition, le journaliste Jean-François Lamarche revient sur l’origine de l’événement.

    La Fête des neiges de Montréal ne se veut pas une compétition au Carnaval de Québec. Alors qu’à Québec, on mise davantage sur le tourisme, la Fête des neiges s’adresse d’abord aux Montréalais. Elle est aussi axée sur la pratique d’activités physiques. « Nous, ce qu’on veut, c’est que les gens participent et qu’ils ne soient pas simplement des spectateurs », explique Jean Émond, directeur du service des sports et des loisirs de la ville de Montréal.

    Photo en noir et blanc d'un château de glace décoré de quelques drapeaux, avec un foule de gens devantPhoto du château de glace du Carnaval de Montréal, tirée d'un reportage de Première Édition du 26 janvier 1984 Photo : Radio-Canada

    L’événement s’inspire néanmoins d’un autre carnaval : le Carnaval de Montréal, jadis une manifestation d’envergure de la métropole qui a pris fin au début du 20e siècle. Alors que la Fête des neiges se déroule au parc Jean-Drapeau, le Carnaval de Montréal se déroulait au mont Royal et au square Dominion, où l’on érigeait un immense château de glace.

    Cette grande attraction est de retour au parc Jean-Drapeau, tout comme quelques classiques hivernaux tels que le patinage, la glissade et la course de traîneaux à chiens. Le journaliste prend d’ailleurs un malin plaisir à capter quelques chutes mémorables des participants!

    Homme glissant sur une planche à voile sur neige sur une surface glacée et légèrement enneigéeVéliplanchiste pratiquant la planche à voile sur neige sur le site de la Fête des neiges, en 1984 Photo : Radio-Canada

    Parmi les autres activités sur le site : la planche à voile sur neige, un sport qui s’était perdu et qui revient sous une forme moderne. Le véliplanchiste interviewé confie qu’il s’agit d’une invention québécoise, offerte sur le marché depuis deux ans.

    35 ans plus tard, la planche à voile sur neige n’est plus au programme de la Fête des neiges de Montréal, mais elle a été remplacée par d’autres activités tout aussi inusitées telles que la trottinette des neiges, le lancer de la hache ou le baby-foot géant.

    Montage d'archives, 1961

    Qu’elles soient pratiquées dans le cadre d’un grand événement, dans la rue ou dans un parc, d’autres activités hivernales traversent le temps. Tournées en 1961, ces images nous montrent comment les Montréalais s’amusaient en hiver à l’époque. Impossible de ne pas sourire en voyant ces enfants se construire des forts dans la neige, jouer au hockey bottine dans la ruelle ou prendre joyeusement des débarques en traîneau!

    Une invitation à bouger et à prendre l’air malgré le froid qui s’applique encore aujourd’hui!

    Veuillez noter qu’une musique a été ajoutée à ces archives silencieuses.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Art de vivre