•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec parvient à ajouter les ressources promises en éducation

Sébastien Proulx parle aux journalistes lors d'une mêlée de presse.
Le ministre responsable de l'Éducation, Sébastien Proulx, doit annoncer mercredi le déploiement des 1500 ressources additionnelles promises dans le réseau de l'éducation. Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

PRIMEUR – Après des annonces majeures pour la réfection des écoles et le soutien aux moins de 8 ans au début de la semaine, le ministre de l'Éducation entend récidiver aujourd'hui avec un bilan des 1500 ressources supplémentaires promises dans le dernier budget pour les enfants.

Un texte de Mathieu Dion, correspondant parlementaire à Québec

Avec quelque peu de retard, Sébastien Proulx est finalement parvenu à son objectif, selon nos informations. D’après le libellé du budget québécois 2017-2018, les 1500 embauches en services directs aux élèves devaient être réalisées dès septembre 2017, mais elles se seront toutefois concrétisées pendant l’automne.

Au total, les commissions scolaires du Québec ont recruté 1535 personnes à temps complet. Il s’agit majoritairement de personnel de soutien, comme des techniciens en éducation spécialisés. En effet, 686 embauches ont été faites en ce sens. Aussi, 607 enseignants, dont des orthopédagogues, et 242 professionnels, dont des orthophonistes et des psychoéducateurs, ont été engagés.

Par ailleurs, 173 personnes de plus se trouvent en processus d’embauche, ce qui porterait à plus de 1700 les nouvelles ressources dédiées au préscolaire et à la première année du primaire. Au total, 94 millions de dollars étaient prévus à cet effet.

Recrutement difficile dans certaines commissions scolaires

Parmi les 72 commissions scolaires, une dizaine ne parviendraient toutefois pas à pourvoir les postes disponibles et à atteindre ainsi leur cible, faute, par exemple, d’une main-d’œuvre disponible et qualifiée. Parmi elles, la commission scolaire des Samares dans Lanaudière (tel qu’illustré dans le tableau ci-dessus).

La pression s’accentuera sur ces commissions, d’autant plus que la mise à jour économique de novembre prévoyait à nouveau l’ajout de 500 ressources spécialisées au primaire pour la rentrée de septembre 2018.

Politique provinciale

Politique