•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert pour le controversé projet de colisée à Trois-Rivières

Maquette
Maquette du futur colisée de Trois-Rivières, élaborée par le groupe TEQ Photo: Groupe TEQ

Le controversé projet de nouveau colisée à Trois-Rivières a franchi son ultime étape mardi soir, lors de la séance du conseil municipal. Sa construction a été confiée à l'entreprise TEQ. Il s'agit d'un contrat de 56 668 878 $.

Un texte de Marilyn Marceau

Le nouveau colisée devrait être prêt à la fin 2019 et sera situé dans le District 55. Les travaux vont commencer cet hiver.

« On se dote d’équipements sportifs extraordinaires à un coût vraiment minime », s’est réjoui le maire Yves Lévesque.

Le groupe TEQ , basé à Montréal, sera responsable de la conception et de la construction « clé en main » d'un nouveau colisée et de ses aménagements extérieurs.

Le conseiller du district des Rivières Claude Ferron est le seul des quatorze conseillers à avoir voté contre la résolution qui permet d'embaucher officiellement l'entreprise. Il doute de la pertinence de ce projet pour la ville.

Vote à l'hôtel de villeUn seul des 14 conseillers de Trois-Rivières a voté contre la résolution accordant le contrat de 49 288 000 $ (taxes non incluses). Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

En bref :

  • 4390 sièges autour de la glace principale
  • 250 sièges autour de la 2e glace
  • 900 places de stationnement

Même si le bâtiment ne sera pas certifié LEED, le futur colisée aura des propriétés écoénergétiques qui devraient permettre d'économiser 1,5 million de dollars par année, selon la Ville.

C’est une très bonne nouvelle. Comme avec l’amphithéâtre et le centre des congrès, on se positionne comme une grande ville avec une vision de développement à long terme.

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières

Les critères dans l'appel d'offres avaient été revus à la baisse, afin de respecter le budget. Québec accorde une subvention de près de 28 millions de dollars au projet.

« C'est mon dernier grand projet », a déclaré mardi soir le maire Yves Lévesque, qui tirera sa révérence à la fin de ce mandat.

Hockey et spectacles

L'administration d'Yves Lévesque espère attirer une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec ce nouveau colisée. À ce sujet, le maire dit poursuivre les démarches.

L'objectif est aussi d'y présenter des spectacles. La capacité maximale sera de 5500 personnes pour les spectacles.

Le groupe TEQ a notamment été choisi pour construire le colisée en raison des options additionnelles qu'il a proposées, notamment un deuxième anneau LED autour de la patinoire et une grille technique d'accrochage installée au plafond et servant aux spectacles.

La maquette du futur colisée l'hiverVue d'ensemble du futur colisée qui sera construit par le groupe TEQ, à Trois-Rivières Photo : Groupe TEQ
ColiséeLe nouveau colisée remplacera celui-ci. Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale