•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'Opti-Neige à Matane cette année

Feux d'artifice

Les feux d'artifice attirent des milliers de personnes chaque année au centre-ville de Matane

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Opti-Neige, la grande fête de l'hiver que les Matanais fréquentent depuis 25 ans, n'aura pas lieu cette année. Yves Sirois, fondateur et organisateur principal de l'événement familial, et membre du Club Optimiste, préfère passer le flambeau. Jusqu'ici, personne ne s'est manifesté pour prendre la relève.

Le concours de sculpture sur neige, le feu d’artifice ainsi que les diverses autres activités et spectacles attiraient de 20 000 à 22 000 personnes par année.

Portrait d'Yves Sirois

Yves Sirois est coordonnateur d'Optineige depuis 25 ans

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

« Malgré la popularité d'Opti-Neige, il est de plus en plus difficile de trouver des commanditaires majeurs pour assurer le financement de l'événement, qui coûte de 50 000 à 55 000 $ », explique Yves Sirois.

Les commanditaires majeurs du gouvernement n’embarquent plus dans des projets en région. Tout va aux grands centres. On se sent un peu abandonnés.

Yves Sirois, fondateur et organisateur principal d’Opti-Neige
Sculpture sur neige au carnaval Opti-Neige de Matane.

Sculpture sur neige au carnaval Opti-Neige de Matane.

Photo : Radio-Canada / Concours de sculptures d'Opti-Neige

Yves Sirois espère que d’autres organismes vont reprendre le flambeau.

« Le Club Optimiste sera là pour aider des organismes qui voudraient prendre la relève, mais pour en avoir la charge complète, on a fait notre part pendant 25 ans », estime-t-il.

On a prouvé qu’il y avait une place pour un événement comme celui-là à Matane.

Yves Sirois, fondateur et organisateur principal d’Opti-Neige

Opti-Neige attirait des sculpteurs de partout au Québec en plus de proposer des activités gratuites pour toute la famille et de permettre à des organismes communautaires d'amasser des fonds.

La façade de l'église Saint-Jérome transformée grâce l'animation 3D.

Les Faiseux de berlu illumineront de nouveau façade de l'église Saint-Jérome cette année.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Selon Yves Sirois, il y aura probablement une journée d'activités familiales organisée par le Club Optimiste et la Ville de Matane pendant la semaine de relâche, mais pas de festival à grand déploiement.

Par ailleurs, le maire de Matane, Jérôme Landry, se dit très triste de la nouvelle, mais indique que la Ville ne prendra pas l’organisation sur ses épaules.

« Déjà, on organise trois événements dans le cadre du Matane, ville éclatée, et on le fait parce qu’on veut qu’il y ait beaucoup d’activités. Mais comme partout ailleurs, on souhaite que ce soit des organisations qui fassent la planification de ces événements-là », commente-t-il.

Avec les informations de Geneviève Génier Carrier

Société