•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du smog au Bas-Saint-Laurent et sur la Côte-Nord?

Tuyau d'échappement

La qualité de l'air pourrait se détériorer jusqu'à mercredi après-midi dans le KRTB et dans le secteur de Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine, selon Environnement Canada.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Des avertissements de smog sont en vigueur pour les secteurs ouest du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord. Environnement Canada a émis ces avertissements par mesure préventive, puisque les conditions météorologiques sont propices à une détérioration de la qualité de l'air.

Selon le météorologue René Héroux, certains polluants situés dans les bas niveaux de l'atmosphère ne pourront pas se disperser au même rythme que d'habitude dans l'air, puisque les vents seront très faibles jusqu'à mercredi après-midi.

Régions où des avertissements de smog sont en vigueur :

  • Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine
  • Kamouraska
  • Pohénégamook
  • Rivière-du-Loup
  • Trois-Pistoles

Il explique que ces polluants, répartis en fines particules, proviennent principalement du chauffage au bois et de la circulation automobile. Leur forte concentration pourrait incommoder certaines personnes.

Ce sont des situations météo assez particulières pour avoir du smog si loin dans l'est. [...] Certaines personnes qui ont des problèmes respiratoires ou des personnes âgées vont peut-être sentir que leur respiration est plus difficile, mais ce ne sera pas quelque chose de majeur.

René Héroux, météorologue à Environnement Canada

Pour améliorer la qualité de l'air, Environnement Canada suggère de limiter l'utilisation des foyers et des poêles à bois, puisque le chauffage au bois constitue la première source de fines particules qui causent le smog l'hiver, devant l'activité industrielle et le transport.

Les foyers au bois constituent une source importante de contaminants dans l’atmosphère.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les foyers au bois génèrent une source importante de contaminants dans l’atmosphère.

Photo : iStock

La qualité de l'air sous la loupe

Depuis 2005, la région de Rivière-du-Loup-Témiscouata a été ajoutée à la liste des régions où l'indice de qualité de l'air (IQA) est évalué et mis à jour toutes les heures par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. C'est la seule région où l'IQA est évalué à l'est de Québec.

En 2016, la qualité de l'air de cette région a été jugée bonne pendant 80 % du temps, et acceptable le reste du temps.

Les concentrations de polluants dans l'air devraient devenir plus élevées dans la région dès mardi soir. La situation pourrait perdurer jusqu'en mi-journée mercredi.

Bas-Saint-Laurent

Pollution