•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta envisage de financer un médicament de prévention du VIH

Le Truvada, ou PrEP, réduit les risques de contracter le VIH.

Le Truvada, ou PrEP, réduit les risques de contracter le VIH.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La province envisage d'ajouter la prophylaxie préexposition (PrEP), un médicament de prévention du VIH, à son régime public d'assurance médicaments, ce qui rendrait l'ordonnance plus facile à obtenir et peut-être beaucoup moins coûteuse.

Après des années à exhorter la province à apporter des changements, les défenseurs de la santé sexuelle espèrent que l'Alberta financera enfin ce médicament coûteux qui peut prévenir la propagation du VIH.

« Nous avons tant d'outils disponibles pour prévenir la propagation du VIH, et c'est assez exaspérant de voir que nous n'en profitons pas au maximum », a déclaré Kyle Wilson, un Calgarien de 25 ans qui ne peut se permettre d'acheter le médicament.

Un produit novateur, mais peu accessible

Lorsqu'elle est prise selon la prescription, la pilule à prise unique quotidienne est efficace à 99 % pour prévenir la propagation du VIH, une maladie qui touche environ 6800 Albertains, selon les défenseurs de la santé sexuelle.

Il y a eu plus de 200 diagnostics de la maladie, l'année dernière, selon eux.

La version du médicament de marque, Truvada, peut coûter jusqu'à 1000 $ par mois, ce qui est inabordable pour de nombreuses personnes.

La PrEP coûte 1000 $ par mois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La PrEP coûte 1000 $ par mois.

Photo : Radio-Canada

Offert dans d'autres provinces

L'Ontario et le Québec subventionnent le médicament dans leurs régimes publics, tandis qu'il est maintenant gratuit en Colombie-Britannique pour les personnes ayant un risque élevé de contracter le VIH.

En Alberta, même les versions génériques peuvent coûter entre 400 $ et 500 $ par mois sans assurance privée.

Le gouvernement albertain a déclaré dans un communiqué qu'il procédait à un examen de plusieurs mois sur l'utilisation de la PrEP générique.

Il examinera les coûts potentiels pour les patients et le gouvernement, les pratiques dans d'autres juridictions, les couvertures potentielles et l'accessibilité générale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !