•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations à Québec : un quartier figé dans l’eau et la glace

Le reportage de Fanny Samson
Radio-Canada

Plusieurs rues du quartier Duberger-Les Saules sont toujours submergées par les eaux glaciales après le gonflement soudain de la rivière Saint-Charles.

Un texte de Charles D’Amboise

La soixantaine de résidents évacués devront prendre leur mal en patience : le débit trop rapide de la rivière Saint-Charles force les autorités à patienter avant d’entreprendre travaux pour défaire l’embâcle sur la rivière.

« Dans le moment, avec le débit élevé de la rivière et le haut niveau du Lac-Saint-Charles, on ne peut pas travailler, indique Michel Therrien, expert en sécurité civile à la Ville de Québec. Si on le fait, on va créer un autre mouvement qui va affecter entre 50 et 100 résidences et commerces. »

Avec le débit de l’eau qui devrait se calmer, la Ville souhaite intervenir tôt lundi matin, à l’aide une pelle-araignée.

Actuellement, l’embâcle est très fragile.

Michel Therrien, expert en sécurité civile à la Ville de Québec

Au cours de la journée de dimanche, un hélicoptère a survolé le secteur pour dresser un portrait global de la zone sinistrée.

Inquiétudes

Une rencontre est prévue lundi soir entre sinistrés et les autorités. Des services d’aide psychologique seront offerts.

Plus tôt dimanche, certains sinistrés s’étaient plaints d’être laissés dans l’ignorance.

« On n’a pas beaucoup d’information à savoir pourquoi ils attendent. On ne comprend pas pourquoi. On entend dire que la situation se stabilise, mais ce n’est pas vrai. Le niveau de l’eau a augmenté », s’est plaint Alain Dusty, un sinistré.

Les policiers et les pompiers sont toujours sur place et patrouillent le périmètre érigé depuis samedi.

Les inondations ont touché les résidents du quartier Duberger-Les Saules.Une rue touchée par les inondations dans le quartier Duberger-Les Saules. Photo : Radio-Canada / Stéphanie Tremblay

Au total, 38 résidences ont été touchées par les inondations. Une douzaine de personnes ont été prises en charge par la Croix-Rouge.

La police de Québec affirme que les rues seront toujours fermées lundi, dans le secteur touché.

Les rivières Lorette, Montmorency et Jaune sont également sous haute surveillance, affirment les autorités.

Environnement