•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le soleil a des effets sur les cellules adipeuses

Chargement de l’image

Le manque d'ensoleillement durant l'hiver pourrait avoir des effets sur la prise de poids

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un professeur en pharmacologie de l'Université de l'Alberta a découvert que les cellules adipeuses rétrécissent lorsqu'elles sont exposées aux rayons du soleil.

Peter Light explique que la lumière bleue du soleil pénètre la peau et peut activer les cellules adipeuses et leur permettre de libérer de la graisse.

Toutefois, selon le chercheur, seul de 1 % à 5 % de la lumière bleue du soleil pénètre la peau. Il met en garde la population que l’étude n’est pas une solution pour combattre un problème de poids.

« L’étude que nous avons publiée porte davantage sur l’observation d’un effet, note Peter Light. À présent, nous devons découvrir le mécanisme à l’origine de cet effet. »

Le professeur Peter Light et son équipe ont fait cette découverte par hasard en tentant de modifier les cellules adipeuses afin qu’elles produisent de l’insuline, ce qui pourrait permettre de traiter le diabète de type 1. Lors de la procédure, l’équipe a trouvé que les cellules de gras répondent à la lumière.

D’autres études ont démontré que la lumière bleue, émise par les téléphones cellulaires, les ordinateurs, et autres écrans DEL, réduit la mélatonine et augmente notre vivacité.

Peter Light croit que ses découvertes pourraient expliquer le gain de poids que certaines personnes expérimentent durant l’hiver dans des climats nordiques comme ceux de l’Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !