•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lent départ en Nouvelle-Écosse pour un nouveau programme d’immigration

De nouveaux Canadiens reçoivent leurs papiers.

De nombreux immigrants sont devenus des citoyens canadiens le 1er juillet dernier, à Halifax, au Musée canadien de l'immigration du Quai 21 (archives).

Photo : CBC/Elizabeth Chiu

La Presse canadienne

Les efforts de la Nouvelle-Écosse pour promouvoir un nouveau programme d'immigration inspirent confiance à la ministre provinciale de l'Immigration, Lena Diab, malgré de faibles résultats durant les neuf derniers mois.

Mme Diab est convaincue que le Programme pilote d’immigration au Canada atlantique est un « merveilleux outil ».

Le but du programme fédéral-provincial est d’attirer des immigrants et d'en intégrer à la main-d’oeuvre des provinces de l’Atlantique. Il est présenté comme un moyen d’appuyer la croissance de la population de la région et de répondre à des besoins de main-d’oeuvre.

En 2017, selon le ministère de l’Immigration de la Nouvelle-Écosse, 279 entreprises de la province et 201 candidats ont été admis au programme.

La Nouvelle-Écosse se classe toutefois quatrième en Atlantique quant à l’atteinte de ses objectifs, elle qui dispose de 792 places sur les 2000 offertes au total par le programme annoncé en 2016.

Il est normal qu’un nouveau programme d’immigration connaisse un départ lent durant sa première année, a affirmé la directrice générale de l’Office de l’immigration de la Nouvelle-Écosse, Suzanne Ley, devant le comité de l’Assemblée législative sur le développement économique.

Le Ministère ne peut offrir aux immigrants un plus grand nombre d'emplois que ceux proposés par les entreprises participantes, a expliqué Mme Ley. Les employeurs jouent donc un rôle clé pour aider la province à atteindre ses objectifs dans le cadre du programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Nouveaux arrivants