•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Madame manteaux (Jeunes reporters Acadie)

La propriétaire et ses employées à l'intérieur du magasin.
. Photo: Radio-Canada / Geneviève Boudreau
Radio-Canada

Tout près du centre-ville de Dieppe se situe madame manteaux, un magasin qui offre des vêtements viser aux femmes aînées. À la surprise des clients, les employés ne sont pas du même âge.

Un texte de Geneviève Boudreau pour Jeunes reporters Acadie

La propriétaire Cindy Lévesque a pris la décision d'employer sa mère, Joanne Leblanc, de 72 ans et sa fille Olivia Lévesque de 17 ans .

je trouve avec la différence d’âge ça rend les clients à l’aise, car ils ne se sentent pas préoccupés s’ils sont trop jeunes ou trop vieux pour nos produits

Cindy Lévesque

Cette décision d'affaire connaît grand succès avec les clients.

“ moi j’ai bien aimé de voir les trois générations travailler ensemble je dirais j’avais des points de vue de tout âge et j'étais confiante avec mes achats je reviendrai pour sûr” nous dit Anne Boudreau, une nouvelle cliente.

Scène se déroulant à l'intérieur du magasin.Joanne Leblanc, employée et Cindy Lévesque, propriétaire, se regroupe pour aider une cliente. Photo : Radio-Canada / Geneviève Boudreau

Cette collaboration fait naître une dynamique de travail particulière, mais les 55 années de différence entre Joanne et sa petite fille : posent quelques obstacles .

Cindy nous renseigne qu’elle doit permettre à sa mère du temps de repos, sur le corps, “Je ne veux pas trop la pousser, elle a des genoux usés par le temps et le travail. Alors j’essaie de faire toutes les tâches qui demande du physique”

La capacité physique n’est pas la seule différence.

Quand que je suis avec une cliente, je n’ai pas peur de recommander quelque chose de plus oser comme une jupe ou des jeans serrés, mais ma mémère a un style plus conservateur.

Olivia
La propriétaire et sa mère à l'intérieur du magasin.. Photo : Radio-Canada / Geneviève Boudreau

Dans mon temps les jeunes ne dévoilent pas leurs peaux comme aujourd'hui, le style à vraiment changer

Joanne

Cette collaboration entre générations bénéficie à chacun des trois .

Travailler avec ma petite fille m'a ouvert l’esprit pour des nouveaux styles, elle me tien au courant avec la mode des jeunes, il ya plusieurs choses qui me surprennent

Joanne
La mère de la propriétaire aidant un client dans le magasin.. Photo : Radio-Canada / Geneviève Boudreau

Étant la plus jeune, Olivia, à une expérience d'apprentissage exceptionnelle que peu de jeunes de son âge ont la chance de vivre.

Travailler ensemble n'est pas toujours facile, mais ça m'a permis d’apprendre plusieurs choses

Olivia

Elle apprend à chaque journée de travail comment communiquer son opinion parmi plusieurs voix et elle découvre des styles de différentes époques.

Photos de mains touchant la fabrique d'un manteau.. Photo : Radio-Canada / Geneviève Boudreau

Cette jeune explique que les expériences de vie que sa grand-mère lui confie et le sens de l’entreprise que sa mère démontre lui ont bien servie pour son deuxième emploi et dans sa vie de tous les jours.

elles me racontent plusieurs histoires de leurs expériences sur le marché de vie. Ses histoires m'ont appris comment gérer des clients difficiles à mon autre emploi

Olivia

Pour le futur du magasin, Cindy nous laisse à savoir, un sourire aux lèvres, qu'elle a toute confiance de laisser son magasin à sa fille. Par contre , celle-ci a des rêves d'écrivaine dans la tête.

Ce texte a été produit par une participante du concours Jeunes reporters Acadie et n'a pas été corrigé par le service de révision de Radio-Canada, car le jury et le public doivent baser leur note sur plusieurs critères comme : la qualité du français, l'orthographe, le sujet, les photos, etc.

Nouveau-Brunswick

Société