•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Gardez le café hors de votre rectum », disent des experts à Gwyneth Paltrow

Gwyneth Paltrow en tenue de soirée posant devant des photographes.
«Le café ne devrait accéder à vos intestins que par le haut», insiste la médecin Jennifer Gunter en réaction au nouveau produit commercialisé par Gwyneth Paltrow. Photo: Reuters / Mario Anzuoni
Radio-Canada

Le site de mieux-être Goop, fondé par l'actrice Gwyneth Paltrow, s'attire les critiques d'experts de la santé après avoir vanté les bienfaits d'un lavement intestinal à base de café. Une pratique « potentiellement dangereuse » qui repose sur de la pseudoscience.

L’Implant-O-Rama, vendu au coût de 135 $ US, propose un système d’irrigation du côlon qui fonctionne par l'administration du café par le rectum.

« L’idée d’utiliser le café par voie rectale pour détoxifier les intestins n’est pas nouvelle, mais a largement été réfutée et n’a aucune preuve scientifique », explique à CBC Tim Caulfield, un expert en droit de la santé à l’Université de l’Alberta.

« Vous pourriez endommager vos intestins, ajoute-t-il. Je crois que c’est complètement absurde et potentiellement nocif. Aucun consommateur ne devrait acheter ça . »

Il n’est pas le seul à critiquer ce produit. Jennifer Gunter, une gynécologue canadienne vivant à San Francisco, abonde dans le même sens. « Gwyneth Paltrow et Goop vous proposent d’irriguer votre rectum avec du café. Ne le faites pas », écrit-elle sur Twitter.

« Les lavements au café n’offrent aucun bienfait, ajoute-t-elle sur son blogue (Nouvelle fenêtre). Gardez le café dans votre tasse et hors de votre rectum. Le café ne devrait accéder à vos intestins que par le haut ».

Ce n’est pas la première fois que des experts remettent en question des produits ou des conseils santé proposés sur le site Goop.

En 2017, l’entreprise avait proposé des œufs de jade à insérer dans le vagin afin de cultiver l’énergie sexuelle. En 2015, ce sont les lavements à vapeur de l’utérus qui étaient mis à l’honneur, censés donner un surplus d’énergie.

« Le problème, c'est que les personnes qui vendent ces produits peuvent être assez astucieuses dans leur façon de présenter les bienfaits, explique Tim Caulfield. Des termes vagues comme ‘’énergiser‘’, ‘’revitaliser‘’ ou ‘’détoxifier‘’ sont employés sans mention spécifique de leur effet sur la santé. »

À venir au Canada?

L’Implant-O-Rama n’est pas encore vendu au Canada, mais Gwyneth Paltrow a déclaré qu’elle avait l’intention de percer ce marché.

Santé Canada n’a pas voulu commenter ce produit spécifique étant donné qu’il n’est pas offert au pays. L’organisme souligne sur son site Internet que tous les produits de santé naturelle vendus au Canada doivent avoir une licence et un numéro de produit naturel (NPN) de huit chiffres.

« Ce numéro, qui figure sur l'étiquette, confirme que le produit a été examiné et approuvé par Santé Canada », précise-t-on sur son site Internet (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de CBC, et Canadian Press

Santé