•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

YouTube punit Logan Paul pour sa vidéo sur le suicide

Logan Paul foule le tapis rouge des prix Billboards à Las Vegas au mois de mai 2017.

Logan Paul

Photo : Getty Images / Isaac Brekken

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Logan Paul voit sa collaboration avec YouTube se réduire à peau de chagrin mercredi, plus d'une semaine après avoir filmé un suicidé. En plus de disparaître de la plateforme Google Preferred, le vlogueur américain est mis à l'écart de projets, a annoncé YouTube.

À seulement 22 ans, Logan Paul est l’un des plus importants youtubeurs de la planète. Ses capsules, vues des millions de fois, notamment par des jeunes, comptaient parmi les forfaits de Google Preferred qui permettent aux annonceurs de toucher les 5 % des vidéos les plus populaires du réseau.

Par ailleurs, le travail de Logan Paul ne se trouve plus sur YouTube Red qui propose des contenus développés spécialement pour la plateforme.

« Nous n’allons pas mettre Logan en vedette dans la quatrième saison de Foursome [websérie dans laquelle le youtubeur avait joué], et ses nouveaux épisodes d’Originals sont suspendus », a également déclaré la filiale de Google par voie de communiqué. La suite du film The Thinning sur laquelle le vlogueur travaillait subit le même sort.

Ces mesures devraient avoir des répercussions sur les revenus que génère Logan Paul sur YouTube, un montant que plusieurs évaluent à 10 millions de dollars américains seulement en 2017.

Néanmoins, le nombre de vues pour le grand blond continue d’augmenter malgré sa publication de la vidéo controversée montrant un suicidé dans la forêt d’Aokigahara, au pied du mont Fuji, au Japon. Avant d’être retirée, la séquence avait été vue six millions de fois.

Quant à sa chaîne, qui est passée de 150 000 à 15 millions d’abonnés en 16 mois, elle a encore attiré plus de 400 000 personnes pour atteindre 15,7 millions mercredi, selon le site spécialisé SocialBlade.

Déjà mardi dans une série de messages sur Twitter, YouTube reconnaissait que la chaîne de Logan Paul avait violé son code de conduite et laissait entendre que cela ne resterait pas sans conséquence. Le site avait aussi admis avoir tardé à réagir.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !