•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de déception dans l’industrie papetière

La machine à papier.
L'usine d'Alma sera touchée par l'imposition de droits compensatoires. Photo: Radio-Canada / Jonathan Lamothe
Radio-Canada

Les critiques fusent de toutes parts à la suite de la décision préliminaire du département américain du Commerce d'imposer de nouveaux droits compensatoires sur le papier non couché.

Les papeteries devront payer une surtaxe de 0,65 % à 9,93 % si la décision est maintenue.

Au total, sept usines québécoises subiront l’impact de ces droits, dont celle de Produits forestiers Résolu (PFR) d’Alma.

Ça nous donne un bon coup, mais on va travailler fort, on va faire du beau papier puis on va garder nos clients.

Employé de PFR à Alma

Sur place, l’inquiétude est palpable chez les travailleurs. « Je trouve ça plate, ça rajoute de la pression », a dit l’un d’eux à la sortie de l’usine.

« C’est triste ça met notre usine et des emplois à risque alors qu’on vient de repartir une troisième machine », ajoute un autre.

À Ottawa, les ministres de Ressources naturelles, Jim Carr, et des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, ont tous deux dénoncé la décision des États-Unis en la qualifiant d’injustifiée.

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie forestière