•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tuberculose, une maladie du passé de retour dans le Grand Nord

Après avoir été éradiquée, la tuberculose revient en force au Nunavik.

Après avoir été éradiquée, la tuberculose revient en force au Nunavik.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La tuberculose fait toujours des ravages chez les Inuits du Canada, notamment au Nunavik, au Québec, où ils vivent isolés et dispersés dans 14 villages au nord du 55e parallèle.

Dans le triste palmarès des endroits les plus atteints au monde, le Nunavik arrive en 9e position, juste après le Bangladesh et les Philippines et avant le Congo et le Myanmar.

La maladie y sévissait déjà dans les années 1940 et 1950.

« Il y a un bassin de gens qui ont été infectés dans le passé pour lesquels la tuberculose a pu être plus ou moins bien traitée », affirme la Dre Marie Rochette, de la direction de santé publique du Nunavik.

On sait que la tuberculose est une maladie qui peut se réactiver lorsque les gens vieillissent. Ce qu’on voit aussi depuis quelques années, ce sont des jeunes et de jeunes familles qui sont infectés.

Une citation de Dre Marie Rochette, direction de santé publique du Nunavik

Selon Marie Rochette, « ce sont souvent des jeunes qui ont acquis une tuberculose d’un aîné dans leur entourage, qui ont tardé à consulter et qui ont pu à ce moment-là contaminer leurs copains ».

Le reportage d'Émilie Dubreuil

À lire aussi :

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.