•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg : la pire ville où séjourner, selon des joueurs des Sharks de San José

Photo officielle du joueur de l'équipe de hockey des Sharks Tomas Hertl.

Tomas Hertl est l'un des joueurs des Sharks qui ont affirmé que Winnipeg était la pire ville de la Ligue nationale de hockey à visiter.

Photo : NBCS/Twitter

Radio-Canada

Des joueurs de l'équipe des Sharks de San José ont affirmé à la blague que Winnipeg figurait parmi les pires villes de la Ligue nationale de hockey (LNH) où séjourner.

L’attaquant des Sharks Tomas Hertl a affirmé ne pas aimer la capitale manitobaine « parce qu’il y fait froid et noir ».

Tomas Hertl a tenu ces propos dans un extrait vidéo publié sur le fil d’actualité Twitter du réseau NBC Sports California avant le match opposant les Sharks aux Jets de Winnipeg, dimanche.

Le défenseur Justin Braun a renchéri en qualifiant les hôtels dans lesquels l’équipe avait séjourné de « douteux » et se demandait si Winnipeg avait le wi-fi.

Tim Heed, un autre défenseur, a aussi classé Winnipeg au dernier rang.

Les Sharks de San José étaient de passage en ville pour y affronter les Jets dimanche.

Les Jets ont remporté le match avec la marque de 4 à 1.

Une perception erronée

Un porte-parole des Jets, Scott Brown, a affirmé avoir vu la vidéo en question, mais a préféré ne pas la commenter. Il se dit toutefois conscient que certaines personnes ont une perception erronée de la capitale.

La directrice de l’agence Développement économique Winnipeg (EDW), Dayna Spiring, affirme que la défaite des Sharks contre les Jets ne les a probablement pas aidés à apprécier la ville.

« Lorsque les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey auront débuté et que les Sharks auront plus de temps libre, je serai heureuse de leur montrer tout ce que Winnipeg a à offrir. S’ils acceptent mon offre, nous pourrions même les inviter à un match des Jets durant les séries éliminatoires », a-t-elle affirmé.

Dayna Spiring a aussi fait remarquer que les Sharks auraient intérêt à vérifier leurs informations, puisque Minneapolis, la ville d’origine de Justin Braun, a un climat semblable à celui de Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Justice et faits divers