•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

H&M s’excuse pour une publicité considérée raciste

Photographie d'un jeune garçon noir portant un chandail vert.

La publicité telle qu'elle apparaissait sur le site de H&M.

Photo : Twitter/CharlesMBlow

Radio-Canada

Le détaillant H&M a retiré lundi une publicité jugée raciste, où l'on voit un enfant noir avec un chandail portant l'inscription « Le singe le plus cool de la jungle ». L'image a été qualifiée d'« irréfléchie » et d'« odieuse » par plusieurs internautes.

La publicité a fait grincer bien des dents sur les réseaux sociaux. « En 2018, aucune marque ne peut faire part d’un tel manque de sensibilité et être aussi négligente », a écrit sur Twitter Alex Medina, spécialiste en image de marque.

Un autre internaute a affirmé qu’il boycottera le magasin. « L’enfant noir porte le chandail ''Le single le plus cool de la jungle'' alors que l’enfant blanc [de la publicité] porte le chandail ''Expert de la survie''. C’est plus que honteux. C’est une projection de notre imaginaire néocolonial. »

« L’image a été supprimée de tous les canaux de diffusion de H&M. Nous nous excusons auprès des personnes qui ont pu être offensées », a fait savoir une porte-parole de l’entreprise.

The Weeknd coupe les ponts avec H&M

La polémique a déjà eu des conséquences pour la marque suédoise. Ainsi, le chanteur canadien The Weeknd a annoncé lundi après-midi qu’il ne collaborerait plus avec celle-ci.

« Je me suis levé ce matin en étant choqué et gêné par cette photo. Je suis profondément offensé et je ne travaillerai plus avec H&M », a écrit l’artiste sur son compte Twitter.

Le chanteur canadien The Weeknd sur scène

Le chanteur canadien The Weeknd

Photo : Getty Images / MARTIN BUREAU

En plus d’avoir servi de modèle lors d’une collection l’an passé, The Weeknd avait également pris part à la conception de certains vêtements, en collaboration avec sa propre marque, XO Brand.

Avec les informations de Guardian, et Agence France-Presse

Société